mercredi 15 février 2017

Miel Noir - "From the Ashes" (2015)


(Par Vivine Lilith)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
26 décembre 2015 LP (digital) Dungeon Studio Neoclassic/Martial/Dark Wave Electronic
/Gothic Rock/Piano-Ambient
/Industrial/Avantgarde
Allemagne


Miel Noir - From the Ashes (2015)
Track-list :

1) Follow the Waves  YouTube
2) Abgrund
3) From the Ashes  YouTube
4) Floodgates
5) Frühlingsurf
6) In Empty Coldness (Live)
7) Honiggöttin (2015)
8) L’Ennemi  YouTube
9) See You on the Other Side
10) Heimkehr
11) The Scars to Prove It
12) Crack the Whip
13) Es ist aus
14) The Burning Season (Remix)
15) Honig-Abgesang
16) Wo eine Stunde alles gab





Line-up de l'album :

Marcel P. : Instruments et vocaux.
Dimo Dimov : Instruments et vocaux.




Membres additionnels :

Gerhard Hallstatt : Vocaux.
Divers (Sagittarius, Fraülein König, Fay R., Estella Plunkett) : Vocaux.



« ... — Ô douleur! ô douleur! Le Temps mange la vie,
Et l'obscur Ennemi qui nous ronge le cœur
... »

Et voilà qu’après une longue absence d’écriture,  je reviens vers vous chers mélomanes, avec un groupe allemand hors du commun, totalement original, mêlant des sonorités inattendues et presque inqualifiables, que je n’avais pas encore eu l’occasion de conter. Miel Noir s’est présenté à moi en avril 2016 en me confiant leur nouveau nectar "From the Ashes", leur sixième album. Ils se sont à nouveau réunis pour cette édition digitale spéciale en nombre limité, pour nous concocter leurs sons dont ils ont le secret... Soyez sûrs qu’ils ont puisé dans leurs ressources avec passion.

Miel Noir est à la base un projet solo de Dimo Dimov, dont Marcel P. l’a rejoint comme chanteur et musicien sur scène au début de cette aventure.

N’y cherchez pas un style banal, ni déjà entendu, ni de mélodies douces et fines, ou bien encore du metal à l’état brut. C’est un nectar pur, à la façon « Dimo et Marcel », comme un breuvage transcendant et étourdissant à force d’écoutes répétitives. Avant de juger négativement, prêtez plutôt l’oreille à leur breuvage musical. Leurs sons vont liquéfier vos veines d’un liquide sucré et sombre, une sensation gluante qui pourrait être le goût amer des épreuves de cette vie... Cette douceur noire aux sonorités hors du commun m’a laissé un goût spécial en bouche... Il m’a fallu en reprendre plusieurs fois pour apprécier pleinement ce cru nommé Miel Noir.

D’abord, je dois préciser que je ne détaillerai pas tous les titres comme à mon habitude. Simplement parce que mes mots seront répétitifs eux aussi, à l’image de cet album de seize pistes musicales. C’est un mélange de sons industriels, électroniques et de voix atypiques, au milieu de rythmes très surprenants. Ce qui me semblait à la première écoute quelque chose d’incohérent, est devenu très inattendu et plaisant ! Ces deux compères Dimo Dimov et  Marcel P. ont mijoté un album aux saveurs particulières, chanté en Allemand et en Anglais. Il y a un titre que j’affectionne particulièrement, mais j’y reviendrai...

"From the Ashes" démarre avec un rythme très répétitif et une voix féminine devenant presque hypnotique... Ce qui correspond parfaitement à leur vidéo Follow the Waves :




La suite se poursuit de façon presque psychédélique, en Allemand. En prêtant l’oreille, vous vous apercevrez qu’une sirène étrange vous inviterait à succomber à ses charmes...

Le titre éponyme s’enchaîne et commence par les tambours résonnants, des paroles en Anglais comme pour raconter un renouveau, une sorte de marche vers l’espoir lumineux... "From the Ashes" est une sorte de chaos intérieur. Voyez plutôt la vidéo correspondante :




S’en suit comme une évidence, une voix très peu chantée et glauque, comme des bruits de glas qui sonnent...
In Empty Coldness est un extrait de concert en Anglais dont j’adore les sons, façon clavecin d’église, avec une voix très grave et presque profonde.
Au fur et à mesure que cet opus m’envahit, il me semble que naît une marche répétitive et prononcée, presque militaire et triste...
Voilà que des chants uni syllabique et très noirs se font entendre... Des tambours, façon marche mortuaire, ou bien encore comme des soldats qui rentrent et racontent leurs histoires...

« Wir wandern gemeinsam, in deinen stillen... Das Blut der Sonne trinken wir » ...
(« Nous marchons ensemble dans votre silence... Le sang du soleil que nous buvons »...)

Plus loin, l’album se poursuit comme si un récit nous était conté,  avec un temps très électronique et très guitaristique, accompagné d’un chant crié. Plus loin, des moments très lents et pesants s’annoncent, puis plus clairs et précis.

Voici que soudainement mes yeux se figent sur ce huitième titre ! L’Ennemi. Comment vous expliquer avec des mots simples, ma surprise !? Ravie et pressée d’entendre leur collaboration artistique sur un texte de l’un de mes auteurs préférés : Charles Baudelaire... Je m’installe dans le noir avec pour seule lueur  une bougie et, dans un silence religieux, je me délecte de cette voix monocorde et mélancolique de Lady Fay R. J’ai d’abord écouté cette poésie sombre avant de regarder la vidéo correspondante. Ce n’est pas représentatif de leur opus mais le thème général se retrouve dans les autres titres de Miel Noir... Je ne ferai pas non plus de commentaire élaboré sur ce texte que j’affectionne. Cette lecture est presque parfaite et très bien accompagnée au piano et aux percussions. Voici cette sombre poésie lue deux fois en vidéo :




"From the Ashes" se poursuit comme une course contre le temps, un album rythmé comme un algorithme musical pesant...


Il m’a été difficile de décrire mon ressenti sur Miel Noir... Non pas que je déteste, quand bien même les répétitions se font si nombreuses mais voulues pour les artistes je pense. Miel Noir est unique et transmet, de par sa propre histoire, une authentique et particulière ambiance musicale. Parfois dérangeante, parfois surprenante, me rappelant par moments un sacré groupe : Joy Division. "From the Ashes"  reste un album entraînant et émotif, tendant vers un côté sombre. Il est aussi évident que Miel Noir se nourrit du temps et de la mélancolie, pour en faire un nectar spécial et contemporain, de façon répétitive et triste. Miel Noir est en somme inqualifiable et excellent. Ces artistes indépendants et créatifs se font rares et n’ont rien à envier aux plus grands noms, ni rien à prouver. Pour eux, c’est la passion et l’amitié qui les guident, et c’est tant mieux. En attendant le prochain cru, prenez vraiment le temps de les savourer... Cette texture sucrée et noirâtre pourrait bien devenir addictive...


Novembre 2016-Janvier 2017,
Rédigée par Vivine Lilith.



Miel Noir


Liens officiels




Où se procurer l’objet ?

Bandcamp (du groupe)

Bigcartel (du groupe)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...