samedi 1 août 2015

Maleficentia / Normannorum / Creeping Fear / Neptrecus - Live Paris 2013



Maleficentia / Normannorum / Creeping Fear / Neptrecus

Epiques instants…

(par Metallic)



Moment : 27/01/13.
Lieu : Paris Poppins (Paris 20ème).


Maleficentia / Normannorum / Creeping Fear / Neptrecus @Paris Poppins, Paris 27/01/2013


Sur Paris, en termes de concert, c’est souvent une question de choix difficiles à opérer. Ce soir par exemple, il y a deux concerts à deux endroits différents : d’un côté une soirée Death Metal au Glazart avec Cannabis Corpse et Genital Grinder entre autre ; et de l’autre côté une soirée principalement Black Metal au Paris Poppins avec Neptrecus et Maleficentia.
Malheureusement pour l’un mais heureusement pour l’autre j’ai choisi le concert dans le 20ème arrondissement, dans le quartier de Belleville, donc au Paris Poppins juste à côté de la Cantine de Belleville (autre petite salle de Paris).

Le Paris Poppins est une très petite salle au sous-sol d’un bar et doit accueillir 50 personnes au grand maximum. Elle est plutôt longue mais pas très large. La scène est évidemment petite et surélevée. 



Neptrecus_logo

Svarga @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Si je suis venu ici ce soir c’est parce que ces jours-ci j’ai eu un coup de cœur pour un groupe de Black Metal français et il est présent justement ce soir en première partie, c’est Neptrecus.
Je ne dois vraiment pas les louper mais la RATP m’a donné des frayeurs ce soir. Bloqué dans la rame du métro un certain temps, j’arrive dans la salle avec du retard, et Neptrecus a effectivement commencé depuis 5 minutes.
La salle étant vite pleine j’ai dû me frayer un chemin pour être devant, un devant bien vide d’ailleurs mais les débuts de concerts sont toujours timides en début de soirée. Ecoutant souvent le groupe parisien ces jours-ci, je rentre vite dans leur set malgré mon retard au moment de l’excellent titre Prélude.

Arawn @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Svarga @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Neptrecus sort son premier album "L’Aube du Déclin" chez Ancestrale Production et Mortis Humanae Productions. Un album formidable en tous points et chanté uniquement en Français dans la plus pure tradition. Et le groupe parisien d’après la set-list posée en rebord de scène va jouer quasiment l’intégralité de cet album. Je crois que je vais être comblé ! Malgré le fait que les musiciens soient jeunes, ils sont aussi bons musicalement que techniquement. Toute la fougue et leur passion se ressentent sur scène jusqu’au public qui n’est pas du tout insensible au charme de la musique de Neptrecus. Le groupe joue un Black Metal à la française comme on aimerait en entendre plus souvent. Il y a du texte, de la mélodie, de la rage, de grandes envolées. Un Black Metal dont je ne me lasserai jamais.

Morne @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Arawn @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Svarga @Neptrecus, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

D’ailleurs vous pouvez vous rendre compte des qualités du groupe via l’extrait ci-dessous du titre Auld Alliance et plus particulièrement du dernier titre que Neptrecus jouera ce soir, L’aube du déclin






Je suis complètement ressorti ravi de leur prestation comme pouvaient l’être les musiciens du groupe à leur sortie de scène. Je vous conseille vivement d’écouter ce que Neptrecus fait. C’est vraiment un groupe de qualité qui sort ici avec "L’aube du déclin" une pièce maîtresse très prometteuse pour l’avenir du groupe. Pour information sortait le 31 janvier 2013 cet album en édition limitée à 500 exemplaires donc dépêchez-vous il n’y en aura pas pour tout le monde !





Set-list Neptrecus @Paris Poppins, Paris 27/01/2013
Set-list Neptrecus :

Intro
1) Prélude
2) L'Éternel Sablier
3) Fiers Gaulois
4) Magna Grecia
5) Au Royaume de Neustrie
6) 406 : Les Grandes Invasions
7) Auld Alliance
8) L'Aube du Déclin





Creeping Fear_logo

Gabriel & Clément @Creeping Fear, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Le deuxième groupe de l’affiche qui va jouer ce soir au Paris Poppins est également parisien. Mais celui-ci, je ne le connais point et il joue dans un tout autre style. Il s’agit de Creeping Fear qui vient de sortir aujourd’hui même et pour l’instant sa nouvelle démo "Unleashed" en digital.

Clément @Creeping Fear, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Gabriel & Clément @Creeping Fear, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Clément @Creeping Fear, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Dès les premières notes le ton est donné : un Thrash/Death rapide, simple et efficace. Et ça fait carrément mouche sur moi et le public. Là aussi les musiciens sont jeunes mais tout aussi efficaces que ceux de la première partie. L’apport de deux guitares est un plus et donne davantage d’ampleur à leur musique. C’est un déluge de sons auxquels je suis confronté et le chanteur/guitariste n’a pas à rougir tant sa voix est excellente et puissante, que nous entendons très bien. Certains vocaux sont apportés par l’autre guitariste, ce qui rajoute de la richesse au titre. Je suis impressionné, c’est sacrément efficace. Les morceaux ne sont pas très longs mais Creeping Fear ne nous laisse aucun répit entre chaque. Il est là pour conquérir le public, le monde. Les Parisiens ont même de très bonnes références car ils vont jouer ce soir deux reprises, celle de Death avec le titre Pull the Plug et finiront leur concert avec Sepultura et le cultissime Troops of Doom, très bien reprit ici. Je dis chapeau bas Messieurs pour cet excellent concert. Une belle découverte et un bon défouloir pour ma part. 





Set-list Creeping Fear :

1) Unleashed
2) Carved by hate
3) Flag still Burning
4) Pull the Plug (cover Death)
5) Sons of Destruction
6) Sentence of Death
7) Troops of Doom (cover Sepultura)





Normannorum_logo

Erik @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Continuons cette soirée avec un groupe que je ne connais pas non plus. Ils sont Normands et forment le groupe Normannorum. Nous revenons ici dans un autre style, celui du Black Metal et plus particulièrement le Pagan. En fait ils ne sont pas tous d’origine normande puisqu’il y a un Allemand et un Hollandais, mais chacun est foncièrement attaché à ses racines normandes.
Les préparatifs vont être un peu difficiles sur scène. En cause, le micro du chanteur fait interférence et provoque des larsens assez désagréables lorsque le chanteur approche d’un boîtier électronique. Une fois les précautions prises, avec humour par les musiciens, Normannorum nous propose une musique très sérieuse, rythmée, froide et foncièrement pagan. Le chanteur au tee-shirt de Tsjuder porte dans ses mains, tout au long du concert, une chaîne avec une croix renversée. Comme je vous l’ai dit ils sont très attachés à leur Normandie et ses traditions d’antan et c’est à travers leur musique que Normannorum exprime ce profond attachement.

Erik @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Romain D-M @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

La musique n’est pas forcément originale, mais l’attitude du groupe est sincère et la musique est jouée avec passion, à l’image de chaque musicien présent sur scène. Je sens beaucoup de rage dans le chant d’Erik. Mais il sait alterner avec un chant clair qui n’est vraiment pas désagréable. C’est typique dans le pagan mais quand c’est bien exécuté comme c’est le cas ici, c’est plaisant à entendre.

Erik @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Durant chaque morceau, les musiciens donnent tout, comme par exemple le bassiste survolté. En effet, Benoît matraque de sa main droite sa basse avec force et rythme endiablé. Il est rare d’entendre une basse aussi bien lors d’un concert. Chaque musicien a une attitude différente pour s’exprimer sur scène. Ceux qui bougent le moins ne sont pas ceux qui en font le moins. Au contraire, devant moi Damien le guitariste est très concentré et appliqué dans ce qu’il fait. Le batteur est bien caché au fond de la scène derrière ses caisses même si je ne peux que l’entr’apercevoir… de temps en temps, je n’ai pas besoin d’en voir davantage le son se suffisant à lui-même pour me dire qu’il est un excellent batteur.

Benoît @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Erik @Normannorum, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Les morceaux joués ce soir tels que Sacrifier les faibles sont issus de la démo "Échos de Jumièges" qui a été gravée ce jour même pour l’occasion. Le nom de la démo fait référence à l'Abbaye Saint-Pierre de Jumièges, fondée par Saint Philibert (617-684). Ce monastère carolingien fut incendié puis pillé par les Vikings en 841. Vous pouvez écouter ce titre sur SoundCloud ainsi que le teaser de la démo. Si vous souhaitez les soutenir, n’hésitez pas à les contacter via Facebook, vous ne serez pas déçus je pense.




Un très beau concert pour un groupe prometteur. Il y a encore du travail à effectuer, notamment par rapport à leur présence scénique qui, je pense va s’acquérir au fil des concerts, mais ils sont sur la bonne voie. 





Set-list Normannorum :

1) Lune Sauvage Hivernale
2) Berserkgang
3) Jumièges... et nous vînmes
4) Sacrifier les faibles
5) Corbeaux sur Oscellus





Maleficentia_logo

Aragoth @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Arrive enfin le grand moment de la soirée que j’attendais le plus avec Neptrecus, c’est Maleficentia. C’est le grand retour du groupe de région parisienne. Son dernier album "Revelation from the Ancestral Whisper" date de 2008 et le 4ème dont le nom n’est pas encore connu va être très prochainement enregistré car sa composition est terminée. Vue la qualité des trois premiers albums je ne peux m’attendre qu’à du grand art, du grand Black Metal symphonique. Car il s’agit bien de ce style de musique que nous allons entendre ce soir. Il n’y a pas de claviers sur scène, et il sera remplacé par des samples que le manager du groupe Dav va soigneusement surveiller comme la prunelle de ses yeux. Tout le monde est en place, le concert peut enfin démarrer !

Daevhorn @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Les corbeaux guettent et se délectent d’avance des morts tombés au combat pendant ce déluge d’épées qui s’entrechoquent pour percer la chair et faire souffrir : oui c’est bien le sample annonciateur du titre Under the Banner of Suffering, nom éponyme du deuxième album. Le ton est donné, et nous allons souffrir de plaisir après tel flot de riffs rapides et puissants. Le Black Metal symphonique de Maleficentia en impose vraiment. Le groupe enchaînera avec Through the Mirror of the Flesh du fameux troisième album "Revelation from the Ancestral Whisper" dont le rythme augmente encore d’un cran. Daevhorn est vraiment déchaîné et investit le devant de la scène. Aragoth est beaucoup plus statique et réservé mais néanmoins efficace. Et le batteur Molkhor, quelle frappe il a ! Il est impressionnant ! J’avais déjà aimé son travail chez Garwall. Le bassiste Arkorn – membre  tout comme Daevhorn du groupe Ave Tenebrae – est également très bon. La qualité est vraiment au rendez-vous et ce à tout point de vue.
Ça joue très vite. L’exécution de chaque note est frénétique, on n’en perdrait pied au point de tomber dans l’hystérie. La proximité avec la scène augmente pour celles et ceux qui sont devant, comme moi, la puissance de leur musique. Nous subissons les nombreux assauts de l’armée des ombres.

Aragoth @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Daevhorn @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Maleficentia nous offre ce soir la chance d’écouter un nouveau titre, Let the Vulture Sings my Empire. Celui-ci s’avère épique et varié. Il y a des moments plus calmes, plus rapides mais toujours sur un fond de superbes symphonies. Si le reste du nouvel album est ainsi, nous risquons d’avoir un nouveau classique du groupe.
Et nous revoilà avec un morceau tiré du troisième album ; il s’agit de l’excellent A Forgotten Sanctuary. Le rythme est plus que soutenu, implacable. Le tempo marque physiquement, surtout quand on est dans une si petite salle avec si peu de place et qu’on est en plein orgasme auditif. Si je comprends bien le groupe fait la part belle au dernier album en date "Revelation from the Ancestral Whisper" et je ne vais pas me plaindre, sincèrement. Les superbes mélodies et envolées d’In the Shadow of the Labarum me font un peu plus rentrer en trance, superbe morceau !

Aragoth @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Daevhorn @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Revenons au deuxième album avec le titre Maleficentia qui passe comme une lettre à la poste et s’ensuit le très efficace Revelation from the Ancestral Whisper. Les musiciens continuent à tout donner, ils ont chaud et on ne peut pas dire qu’ils ne vivent pas leur musique. Superbement symphonique et exaltant. Que dis-je, un délice ! J’arrive aux bouts de mes forces, je ne sais pas comment je tiens encore, surtout que je prends également des photos comme je peux.
Maleficientia nous délivre un dernier assaut avec un nouveau titre encore une fois et cette fois-ci, c’est le titre Toward the Crimson Ruins. Celui-ci laisse présager du meilleur pour l’avenir.

Daevhorn @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015
Aragoth @Maleficientia, Paris Poppins, Paris 27/01/2015

Malgré la fatigue, j’aurai voulu que ce concert ne s’arrête jamais. Mais tout a une fin. Je n’ai qu’une chose à dire, un vrai plaisir !
Allez encore une autre, vivement le nouvel album !





Set-list Maleficentia :

1) Under the Banner of Suffering
2) Trough the Mirror of the Flesh
3) Let the Vulture Sings my Empire
4) A Forgotten Sanctuary
5) In the Shadow of the Labarum
6) Maleficentia
7) Revelation from the Ancestral Whisper
8) Toward the Crimson Ruins


En résumé, 4 groupes de qualité et une salle pas terrible avec un patron pas sympa. Il n’y a pas besoin d’aller dans de grosses salles pour voir d’excellents groupes, de surcroît français. Un tel niveau technique et qualitatif fait plaisir à voir et entendre en tout cas. Mention spéciale pour deux groupes : Neptrecus récemment découvert et dont l’avenir leur est tout tracé, et surtout Maleficentia qui est une valeur sûre ; nous attendons seulement qu’ils enfoncent un peu plus le clou avec leur statut de patron du Black Metal symphonique en France. Je ne regrette donc pas d’avoir choisi cette affiche ce soir plutôt qu’une autre.


Février 2013/Juin 2015,
Rédigé par Metallic.



Maleficentia / Normannorum / Creeping Fear / Neptrecus @Paris Poppins, Paris 27/01/2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...