mardi 12 août 2014

Interview Yann Le Baraillec (organisateur Motocultor Festival) - Août 2014


Motocultor Festival_logo



Interview avec Yann Le Baraillec


(par Vlad Tepes)


Motocultor Festival Open Air @ Saint-Nolff, Bretagne 15, 16 et 17/08/2014


Depuis quelques années maintenant, la France renverse de plus en plus la tendance qui fut la sienne en termes de festivals estivaux de métal. En effet, parallèlement au Hellfest notre cher pays propose d’autres événements immanquables, dont le Motocultor Festival fait éminemment partie depuis sa création en 2007.
Nous avons donc été à la rencontre de Yann Le Baraillec, directeur du Motocultor Festival, pour en savoir un petit peu plus sur une édition 2014 qui s’annonce prometteuse !



Vlad Tepes : Bien le bonjour cher Yann ! En tant que directeur du Motocultor, comment pourrais-tu qualifier ce festival de plus en plus important dans la sphère des festivals métal hexagonaux ?
Yann Le Baraillec : Bonjour à toi ! Nous aurons normalement pour 2014 la deuxième plus grosse affluence des festivals metal français, après l’inévitable Hellfest. Nous commençons à réellement nous ancrer, ce qui est une très bonne chose !

Vlad : Le Motocultor Festival existe depuis 2007 maintenant, et l’édition 2014 va se dérouler du 15 au 17 août sur le site de Saint Nolff.
A quoi peuvent s’attendre les novices qui assisteront à cette édition ? De leur côté, à quels types de nouveautés les habitués doivent-ils s’attendre ?
Yann : Les novices peuvent s’attendre à un festival de taille humaine avec une ambiance conviviale. Les groupes sont en alternance sur deux scènes côte-à-côte, ce qui permet d’assister à tous les concerts, dans de bonnes conditions.
Quant aux habitués, ils ne seront pas déroutés : l’organisation restera dans sa globalité similaire à celle de l’édition 2013 ! On peut toutefois signaler la présence de la bonne bière ambrée Coreff en plus de la blonde.

Vlad : Encore une fois, la programmation offre une assez grande diversité, le métal étant exposé dans ses diverses facettes.
Quels sont pour toi les groupes et/ou points majeurs de cette édition 2014 ? As-tu eu à affronter de nouveaux challenges au niveau de la programmation justement ?
Yann : Tout d’abord, il y a bien sûr les têtes d’affiche, qui vont cette année du thrash de Testament au punk des Sheriff, et qui représentent le principal atout du festival. Mais de nombreux groupes viennent compléter le line-up, don certains particulièrement rares, comme les Anglais de Cancer, qui jouent un death metal old-school, et qui ne sont pas venus en France depuis maintenant des lustres.

Vlad : Le terrain était une problématique pour le festival l’année dernière, mais le Motocultor semble s’être stabilisé à Saint Nolff. Le festival a-t-il acquis une stabilité à ce niveau ?
Yann : Etre à Saint-Nolff était notre principal objectif dès la création du festival. Si tout se passe bien cette année, j’espère convaincre la mairie et Vannes Agglo pour qu’ils puissent nous aider à pérenniser le festival.

Vlad : Quels sont tes objectifs cette année, que ce soit en termes quantitatifs aussi bien que qualitatifs ?
Yann : Les ventes de billets se passant très bien, c’est bien parti pour faire complet. Nous espérons entre 15 et 18 000 entrées sur trois jours.
Nous allons continuer à améliorer l’accueil des festivaliers et rester un festival convivial à taille humaine. Nous maintiendrons la qualité du son des concerts très appréciée par nos festivaliers.

Vlad : Depuis 2007, le Motocultor Festival a beaucoup évolué et grandi. Même si la programmation a elle aussi beaucoup grossie, dirais-tu que l’esprit soit resté le même ?
Si tel est le cas, comment as-tu réussi à y parvenir ?
Yann : La bonne humeur des festivaliers, mais également la présence chaque année de groupes humoristiques, contribue à l’esprit déconne, à la bonne ambiance et à la convivialité que l’on connait depuis les débuts du festival.

Vlad : Si nous t’invitons à te remémorer les éditions passées, quels souvenirs gardes-tu plus particulièrement à l’esprit ?
Yann : Sans hésiter l’édition 2010 ! Nous avions dû surmonter un très grand nombre d’obstacles pour réussir à réaliser cette première édition en plein air.

Vlad : Et si maintenant nous te proposons de te projeter, quels sont tes souhaits les plus ardents pour les éditions à venir ? Y a-t-il des groupes que tu rêverais de voir à l’affiche du Motocultor Festival, à titre personnel et/ou en termes d’ambition ?
Yann : J’aimerais que le festival puisse se pérenniser sur le terrain de Kerboulard de Saint-Nolff. En terme de groupes, j’aimerais voir Megadeth sur la Dav Mu’Stage !

Vlad : Parallèlement au Motocultor Festival, il est quasiment impossible de ne pas citer le Hellfest lorsque l’on parle de festival métallique en France.
Face à ce que nous pourrions qualifier de « grosse artillerie », quelles sont selon toi les spécificités du Motocultor Festival ? Autrement dit, à tes yeux que détient le Motocultor Festival que le Hellfest n’a pas ? A contrario, existe-t-il des points communs entre les deux festivals ?
Yann : L’aspect convivial et familial ! Au Motocultor Festival, à la fin des 3 jours, tout le monde se connait. Comme point commun, nous avons la passion pour la musique metal !

Vlad : Es-tu toi-même un spectateur régulier du Hellfest, et seras-tu présent à l’édition 2014 ? Quelles relations entretiens-tu professionnellement avec Ben Barbaud ?
Yann : Je suis présent chaque année au Hellfest, pour faire de la promotion pour le Motocultor Festival ! Nous entretenons de très bons rapports avec l’équipe dirigeante du Hellfest, dont certains membres sont présents chaque année au Motocultor Festival. Je pense notamment à Yoann Le Nevé, originaire du Morbihan où se situe notre festival et co-directeur du Hellfest ! Avec Ben Barbaud, on ne se connait pas très bien. On n’a pas eu l’occasion de vraiment discuter.

Vlad : Nous te laissons le dernier mot de cette interview. A ceux qui hésitent encore à assister au Motocultor Festival 2014, quel(s) argument(s) pourrais-tu leur proposer ?
Yann : Merci à toi pour cette interview ! Rendez-vous les 15, 16 et 17 août à Saint-Nolff, pour un festival bien parti pour être des plus réussis ! Les arguments pour venir : TESTAMENT / LES SHERIFF / BEHEMOTH / KREATOR / OBITUARY…


Ainsi, vous voici bien plus alertes concernant le second plus grand rassemblement métallique de France, en espérant que vous en ressortez alléchés…

En tous les cas, nous vous donnons tous rendez-vous au Motocultor Festival à Saint-Nolff !



Août 2014,
Dirigée par Vlad Tepes.


Motocultor Festival Open Air @ Saint-Nolff, Bretagne 15, 16 et 17/08/2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...