vendredi 10 mai 2013

Blockheads - "This World is Dead" (2013)


(Par Metallic)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
2013 LP Relapse Records Death Metal/Grindcore France


Blockheads - This World is Dead (2013)



Line-up de l'album :

Xav : Chant.
Erik : Basse et chant.
Nico : Batterie et chant.
Fred : Guitare et chant.

Membres additionnels :

Aucun.






Blockheads ne sont pas de jeunes premiers, ils ont déjà une longue carrière devant eux dans le milieu underground, presque 25 ans ! Ils n'ont sorti que d’excellentes réalisations en auto-production et sur des labels prestigieux et spécialisés dans le Grind/Death tels que Bones Brigade. Mais là aujourd'hui, Blockheads avec son nouvel album "This World is Dead" est à un tournant de sa carrière. En effet, ils ont signé sur un label plus conséquent, international, de référence et pas n’importe lequel puisqu'il s'agit du célèbre Relapse Records. Le groupe français a tapé très fort car la France est peu représentée sur ce label américain, enfin là c’est la structure européenne. Ce n'est que mérité, vu l'album qu'ils viennent de sortir.

La pochette de "This World is Dead" réalisée par l’artiste nancéien Schlep est une image forte de sens et très visuelle. Une mère et ses trois enfants sont devant un ravin, sur une terre complètement aride, très affectée par la sécheresse. Les tombes d'un cimetière jonchent le sol et on aperçoit même un cercueil dans les sous-couches du sol de la faille sûrement provoquée par un tremblement de terre. On y ressent vraiment la mort, la destruction, la faim et la fin du monde mais également la dualité avec la vie, l'espoir représenté par cette famille, abandonné par l'homme sûrement mort dans une guerre déchirante. Rien de mieux qu'une photo réaliste pour symboliser et exprimer ce que Blockheads ressent face au monde actuel.

Cet album respire la rage qu'ont les musiciens et met en avant une réelle détermination à vouloir protester et à ne pas rester les bras croisés. Si vous n'avez pas encore compris, pas encore saisis l'image brutale que nous renvoie la pochette de cet album, Blockheads va en 25 leçons vous jouer à leur manière ce qu'est la véritable brutalité du monde.




Avec "This World is Dead", je ne m'attendais pas à me prendre une telle claque. Je rêvais depuis longtemps d'écouter un tel album de pur Grindcore, et bien Blockheads l'a fait et ce avec une production plus qu'honorable. Elle est très réussie. Le groupe a pris en maturité et a su trouver son rythme de croisière et surtout son propre son. En parlant de rythme, j'ai rarement écouté un album d'une telle intensité et rapidité. Digging Graves en est un parfait exemple. Ça joue extrêmement vite, constamment à 300 km/heure. Aucun répit n'est alors laissé à l’auditeur. Le batteur a une force de frappe incroyable, que dis-je, époustouflante. La basse est moins perceptible que les autres instruments. C'est le seul bémol de cet album mais ça ne m'a pas dérangé outre mesure. Le chanteur a une voix Grind/Death plutôt compréhensible, elle est vraiment excellente justement et la voix plus criarde vient en renfort de celle-ci, elle est d'ailleurs très bien amenée.

Les riffs de guitare sont monstrueux et certaines sonorités me font penser quelque peu à Napalm Death, les pères du Grindcore. Pour autant vous n'y trouverez pas de copie, bien au contraire Blockheads apporte sa touche personnelle. Il n'y a aucun répit entre chaque titre, pas le temps de respirer et de se remettre de chaque assaut. C'est une pluie de bombes comme dans Follow The Bombs.

Le seul morceau à peu près calme, c'est Trail of The Dead avec des passages très Doom et très lourds. Et là joie immense, la basse y est très perceptible et produit des sons très massifs et crades. Ce morceau est certes moins brutal mais il n'est pas moins intense, surtout avec la lourdeur des riffs doomesques et cette voix caverneuse d'outre-tombe. Trail of The Dead est une sorte de Funeral Doom Grind qui colle parfaitement à l'ambiance de fin de cet album et surtout cette sensation de fin du monde. Après la famine, le chaos, etc., la planète est à l'agonie avec les nombreuses séquelles qu'elle a. Sa mort est lente et douloureuse. Son existence se termine sur une atmosphère lourde et pesante. Le monde est déjà  mort mais malheureusement certaines personnes ne s'en rendent pas encore compte. "This World is Dead" est une alerte générale et une prise de conscience que chacun devrait avoir en lui pour le présent et le futur. L'album est d'une telle rage que celle-ci ne peut être que véhiculée en la personne qui va l'écouter et l'apprécier évidemment.

Ce nouvel album de Blockheads, qui je vous le rappelle est sorti chez Relapse Records fin janvier, est une réussite à tout point de vue. Une claque monumentale qui ne peut pas vous laisser indifférent. Il aura fallu attendre 7 ans après "Shapes of Misery" mais celle-ci valait vraiment le coup. "This World is Dead" est l’album de la maturité et de la pleine puissance du groupe nancéen.

Blockheads, merci à vous pour cette pure merveille Grindcore et ce grand moment de Doom sur le final de l'album.

Et je vous rappelle d'ailleurs que si vous désirez en savoir davantage sur "This World is Dead" et le groupe plus précisément, replongez alors dans l'interview de Blockheads en la personne du batteur principalement et de ses acolytes : cliquez-ici !


Avril 2013
Rédigée par Metallic.



Blockheads



Liens officiels

Site officiel

Myspace

Facebook



Où se procurer l’objet ?

Relapse Records

Amazon

eBay

Priceminister



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...