lundi 15 avril 2013

Interview Sonic Reign - Mars 2013


Sonic Reign_logo


Un Météore de Feu

(par Gwenn)


Version anglaise/english version


Sonic Reign



Premier album, “Raw Dark Pure” de 2007 : Sonic Reign se fait déjà remarquer par une extrême précision dans l’interprétation de titres puissants, lourds et bourrés de contrastes. Le 1er février de cette année voit le jour ce magnifique opus, "Monument in Black". Après avoir eu l’opportunité d’en rédiger la chronique je vous propose un échange tout simple, où Benjamin (chant/guitare) nous parle de ce qui l’anime, ce qui le passionne dans la musique et le Black Metal de manière générale. Ouf, on n’y parle pas uniquement de Satyricon, mais surtout de Sonic Reign. Autant l’un que l’autre album, c’est à ne pas rater.


Salut ! J’aurais vivement préféré vous rencontrer avec un bon verre de vin mais à défaut, Psychopathia Melomania m’a proposé de rédiger cette interview et de vous la transmettre par mail. J’ai beaucoup apprécié votre travail en en faisant une chronique et c’est pour moi un plaisir de partager ces quelques questions avec vous. Dans un premier temps, vous avez commencé il y a environ dix ans : c’était avec le même line-up ?
Benjamin : Oui, je préfère également le bon vin, héhé. Nous avons en effet le même line-up depuis le départ. On se connait depuis l’enfance donc plutôt très bien, plus besoin de se taper dessus.

Comment avez-vous commencé avec Sonic Reign, quelle a été la toute première idée ?
Benjamin : On était des gamins. On ne supportait pas les grandes idées, les grands esprits, et souhaitions simplement faire du bruit d’une manière malsaine. Bien sûr, on écoutait beaucoup de Black Metal. Sebastien s’est occupé de la batterie et moi des guitares et on a simplement commencé à jouer sans désir de créer aucun remous.


La page Facebook du Kings of Black Metal (festival) a partagé un nouveau titre en mentionnant le fait que Sonic Reign ne joue pas en live : y a-t-il une raison à cela ?
Benjamin : Je n’aime pas beaucoup les concerts même en tant que spectateur. Je pense aussi que le live ne va pas très bien au Black Metal. C’est juste un sentiment que je ne peux pas expliquer.


Votre musique (depuis l’album "Raw Dark Pure", très apprécié par le public également) est extrêmement puissante et précise. Comment avez-vous appris, n’est ce que de l’inspiration et de la créativité ? Est-ce que vous travaillez de manière quotidienne dans le domaine de la musique ?
Benjamin : Je vous remercie beaucoup. Oui, je dirais que c’est uniquement l’inspiration et la créativité. En répétition, on regarde simplement ce qui en sort. On ne fait rien de musical dans nos emplois respectifs, la musique est juste un passe-temps « un peu » important pour nous.


Benjamin, tu donnes ta voix sur un autre projet nommé Stellar Master Elite : tu peux m’en dire plus à ce sujet ?
Benjamin : Il y a quelques années, j’ai déménagé à Trier dans l’Ouest de l’Allemagne. Stellar Master Elite est un groupe de deux gars de Trier. Ils ont apprécié Sonic Reign et se sont demandés un jour si je pouvais faire des voix en plus en tant que guest sur leur prochain album. Je ne suis pas membre officiel du groupe. Sebastien et moi adorons vraiment ce qu’ils font. Je pense que leur musique a un son et un feeling très particuliers, tu dois absolument les découvrir.


1997 a été bien évidemment l’une des années phares du Black Metal, autant au niveau de la musique que de son contexte (cela dépend évidemment des goûts). Quelle est, à cette époque (si on retire Satyricon), la musique qui vous environnait le plus ?
Benjamin : Emperor était l’un de ces groupes qu’on écoutait beaucoup. Beaucoup, je le souligne. Alors bien sûr on a écouté des tonnes d’autres trucs mais vraiment, Emperor et Satyricon étaient de ceux qu’on écoutait le plus.


Alors pour parler de Satyricon : je vais être concise car beaucoup d’autres aborderont déjà le sujet. Tous les fans de Satyricon aimeront vos riffs et votre musique. Juste par exemple par ce titre Monument in Black, ou bien An Inaccessible Doctrine qui sonne un peu comme Possessed… un groupe structuré autour de deux personnes… ces effets typiques de guitare, beaucoup diront que vous vous êtes très inspirés de ce groupe, vous pouvez préciser ce point ?
Benjamin : Et bien comme je viens de le mentionner, nous sommes très inspirés d’Emperor et Satyricon depuis le début. J’ai toujours pensé que la voix de Satyr est l’une des meilleures dans le domaine du Black Metal, spécialement sur l’album "Rebel Extravanganza". Celui-ci a été une explosion et nous a fait changer de style. Mais à partir de là nous avons essayé de développer notre propre son. A la lecture de nombreux commentaires sur "Raw Dark Pure" et maintenant "Monument in Black", on pourrait penser qu’on n’a pas du tout atteint notre objectif mais à nos oreilles, il n’y pas uniquement des similitudes artistiques et de gros parallèles, je pense que l’atmosphère de notre musique diffère beaucoup de celle de Satyricon surtout dans ce qu’ils ont fait plus tard. Mais comme je le dis souvent, il est difficile de parler de notre propre musique, ce doit être plus facile pour les gens qui n’y sont pas impliqués.


En attendant déjà de nouveaux projets de Sonic Reign, vous avez déjà quelque chose en tête ?
Benjamin : J’espère redémarrer l’écriture un de ces jours mais comme toujours nous prenons notre temps. Il faut être patient et attendre l’inspiration venir. Nous privilégions la qualité à la quantité.


Bien sûr je vous remercie pour cet excellent opus "Monument in Black" et j’aurais pourquoi pas le plaisir de vous rencontrer un jour, n’hésitez pas à ajouter le dernier mot !
Benjamin : Nous te remercions de ton soutien et des questions intéressantes. La plupart du temps je reçois les mêmes questions tout le temps donc ça a été un plaisir de répondre à celles-ci, je n’aime vraiment pas les interviews d’habitude, héhé.



Je tiens à remercier vivement Sonic Reign et Benjamin pour avoir porté attention à ces questions (au vu de son grand amour pour les interviews) et bien évidemment cela va sans dire, Scott de ClawHammer; Apostasy Records également. Il reste donc cette différence majeure qui réside entre la conception du Black Metal de Sonic Reign avec celle de Satyricon. On a peu de chances en effet de les voir sur scène mais peu importe, vu la qualité de ce qu’ils proposent en studio, profitons-en et dégustons ce "Monument in Black" par toutes ces facettes. Quand on a pour référence "Rebel Extravanganza" de Satyricon (mon album favori tous confondus), on ne peut que… créer de jolies choses. C’était ma seconde de subjectivité. A bientôt !


Mars 2013,
Dirigée par Gwenn.




Sonic Reign








Sonic Reign_logo


A Meteor of Fire

(by Gwenn)


Sonic Reign



First album, "Raw Dark Pure" in 2007 : Sonic Reign is already remarqued for extreme precision in the interpretation of powerful and heavy riffs, full of contrasts. On the 1st of February this year sees the day this magnificent album, "Monument in Black". Having had the opportunity to write the review, I proposed a simple discussion, where Benjamin talks about what drives him and his passion for music and Black Metal in general. Phew, we are not just talking about Satyricon, but mostly Sonic Reign. As much as “Raw Dark Pure", this new one cannot be missed.


Hi both ! I would have preferred to meet you drinking a glass of wine but anyway. Psychopathia Melomania told me that this interview was possible by this way and I really appreciated your work by writing my review a few weeks ago so it’s a pleasure to share those questions with you. At first, you started about 16 years ago, was it with the same line-up ?
Benjamin : I'd prefer some good wine too hehe. Yes we have the same line-up right from the beginning. We know each other from childhood on so we know each other quite good. No need for big fights hehe.


How did you start with Sonic Reign, what was the first idea ?
Benjamin : We were kids. We didn't bear big ideas in mind. We just wanted to do some unnecessary evil noise. We loved to listen to black metal. Sebastian played drums, I played guitars so we simply started to play without the intention of doing releases.


The facebook page of “Kings of Black Metal” festival shared one new song and told “Sonic Reign does not want to play live” : is there a reason to that ?
Benjamin : I don’t like live concerts very much even as a spectator. And somehow I don't think playing live fits Black Metal too good. That's just a feeling I can't explain.


Your music (since “Raw Dark Pure”, a much appreciated album by the public too) is extremely powerful and precise : how did you learn that, is it only inspiration and creativity ? Do you work in your private life, in a music carrier ?
Benjamin : Thank you very much. Yeah I'd say it's just inspiration and creativity. When we start to play during rehearsal, this is what comes out.
We don't do anything musical in our jobs. This is “just” a very important hobby of us.


Benjamin, I see that you give your voice to another Doom project called Stellar Master Elite, can you tell me more about that ?
Benjamin : Some years ago I moved to Trier in the very west of Germany. Stellar Master Elite is a band of two guys from Trier. They both like Sonic Reign and someday asked if I could do some guest vocals for their first album. I recorded them in our Sonic Room Studio in Mellrichstadt. Obviously they liked it so I was asked to do some more vocals on their forthcoming album. I am not a member of the band. But me and Sebastian really like what these guys are doing. I think their music has a very special sound and feeling. You should definitely check out these guys.


Of course, 1997 was one of the highest year when talking about Black Metal music and situation (depends of course of your taste) : what was in this period (except Satyricon) the music which was always present around you?
Benjamin : Emperor was a band we listened a lot to. And I mean A LOT. Of course we listened to a shitload of other bands but Emperor and Satyricon were the most important.


Talking about Satyricon, I won’t be too long about that, many others will do it. It’s evidence that all fans of Satyricon will like your own riffs and music. Just listening to Monument in Black song, or A doctrine unreachable which sounds a bit like Possessed… a band structured of two guys… the typical Satyricon guitar effects… Many will say that you are really inspired by this band. Do you want to precise that point ?
Benjamin : Well as I just mentioned we were pumping Emperor and Satyricon in our ears from the beginning. I always thought that Satyr's vocals are some of the best in Black Metal. Especially the ones on “Rebel Extravaganza”. This album was a blast and made us change our style. But from there on we tried to develop our own sound. When reading many of the reviews on “Raw Dark Pure” and now “Monument in Black” one could think we didn't achieve that goal. But at least in our ears there are besides some basic stylistic similarities no big parallels. I think the atmosphere of our music differs very much from the one of the later Satyricon albums. But as I often say, it's hard to talk about your own music. I think it is easier for people who are not involved in it.


Waiting already for new projects from Sonic Reign, do you have something in mind ?
Benjamin : Well I hope to start the song writing these days but as always we take our time. One has to be patient and wait for inspiration to come. We prefer quality, not quantity.


Of course, thank you for this excellent album “Monument in Black” and maybe meet you one day, don’t hesitate do add the last word !
Benjamin : Thank you for your support and the interesting questions. Mostly I get the same questions all over again so this one was quite a pleasure though I don't like interviews hehe.
All the best to you !



I want to thank Sonic Reign and Benjamin for bringing attention to these issues (in view of his great love for interviews) and of course it goes without saying, Scott from ClawHammer; Apostasy Records also. It remains this major difference between the conception of Black Metal of Sonic Reign and the Satyricon one : there is no chance to see Sonic Reign on stage but regardless, given the quality of what they offer in the studio enjoy it and savor it by “Monument in Black” in all its facets. When we refer to Satyricon’s “Rebel Extravanganza” (my favorite album from all) ... we can only create beautiful things. This was my second of subjectivity. See you later !



March 2013,
Directed by Gwenn.




Sonic Reign




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...