vendredi 8 juin 2012

Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) / Livarkahil / I The Omniscient - Live Paris (17/05/2012)



Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) / Livarkahil /
I The Omniscient

2Losers1Winner…

(par Metallic)




2GuysOneParty #1
Moment : 17/05/12.
Lieu : Glaz’Art (Paris 19ème).



Cette soirée au Glaz'Art n'était pas prévue et s'est préparée à la hâte. L'équipe de 2Guys1tv avait donc pour organiser ses 1 an d'existence, 3 semaines seulement.

Ce qui est très court en termes de préparatifs et de promotion. Et le résultat est là, j’arrive à la salle quasiment vers la fin du set du premier groupe et celle-ci est quasiment vide. A ce point-là c'est rare, surtout sur Paris. Une semaine pour distribuer des flyers n'était vraiment pas suffisant.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012




I. I The Omniscient : Tromperie

D'ailleurs, pour ce premier groupe, je ne verrais que les deux dernières chansons si mes souvenirs sont bons. Il s'agit d'un jeune groupe parisien, I The Omniscient.

Sur le papier, je lis : Progressive Metalcore, Math Metal, Djent... avec certaines influences à la Meshuggah. C'est effectivement un melting-pot de tous ces styles sauf qu'il n'y a aucune comparaison possible à faire avec le groupe suédois. Soit ils n'ont pas écouté le groupe, soit c'est pour appâter des fans.

I The Omniscient est un juste un groupe de plus, juvénile. Du Metalcore Emocore sautillant, qui a certes des qualités mais qu'on a tendance à oublier aussi vite que fût leur prestation de ce soir. Encore un groupe qui surfe sur les dernières modes musicales et qui n'apporte rien de neuf.



Ce premier groupe terminé, les organisateurs vont tenter de diffuser sur deux écrans l'épisode 10 de leur émission. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, 2guys1tv est un magazine vidéo francophone sur le Metal et toutes les musiques extrêmes. Il a été créé par les deux joyeux lurons Maxwell et Malcomz. Et ce soir pour cette première partie, nous pouvons écouter des fans de Hardcore qui raconte leur histoire. En espérant que ce visionnage instructif le fût également pour le public présent.




II. Livarkahil : A consolider

Pareillement, le deuxième groupe de la soirée provient de la région parisienne mais dans un tout autre style. Quand je lis sur un site réputé tel que Metal Archives que le groupe Livarkahil pratique du Death Metal / Hardcore, ça me fait gentiment rire.

En effet, les parisiens officient effectivement dans le Death Metal mais celui-ci est plutôt accompagné de touches Black Metal. Musicalement, ça me fait penser à l'actuel Behemoth en un peu moins brutal.


Livarkahil @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Le chanteur, entre deux chansons nous annoncera la tenue d'une release party au bar la Cantada II le jeudi 31 mai pour la sortie de l'EP "Wrath of God". Livarkahil a décidé d'associer d'autres artistes à cet évènement qui s'intitule "Arts & Religion".

Preuve que le groupe est actif et veut se faire connaître. Pas simple à une époque où les groupes pullulent de partout.

Et ce soir le son du Glaz'Art ne va pas aider le groupe parisien. Il sera plutôt brouillon, ce qui atténuera la puissance des morceaux. Livarkahil a certes des qualités indéniables, un visuel très soigné, pourtant il reste outsider. C'est un groupe en devenir qui doit encore travailler pour établir convenablement sa place sur le marché du Death/Black. Les musiciens ne sont pas toujours très à l'aise scéniquement par exemple.


Livarkahil @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Livarkahil a joué un set court qui nous laisse entrevoir des choses intéressantes mais il sera tout de même un peu gâché par un son confus. Il y a encore du travail mais c'est un groupe à suivre de près.





Livarkahil @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012
Set-list Livarkahil :

1) The Eternal Sun
2) The End
3) Quiet Heresy
4) Above and Hatred
5) Heaven Shall Fall
6) Sign of Decay




Nouvel entracte et nous pouvons visualiser la suite de l'épisode 10 de 2guys1tv. Cette fois-ci, on nous parle de Heavy Symphonique et plus particulièrement de l'Heroïc Fantasy avec le groupe Français Qantace. Il y aura également quelques chroniques d'albums succinctes avec un humour décalé et propre à la chaine web. Comme le Heavy Metal ça n'est pas ma tasse de thé, je me mets en condition pour le troisième et dernier groupe de la soirée.




III. Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) : Un plaisir bien réel

Il n'est pas des moindres puisqu'il s'agit du groupe culte de Grind Death parisien, Sublime Cadaveric Decomposition. Celui-ci fait son grand retour sur une scène parisienne car la dernière fois c'était en 2008 avec Brutal Truth et Blockheads à La Locomotive. C'est vous dire, une date exceptionnelle dont je n'ai pas eu la chance d'assister mais d'après les dires, le son n'était vraiment pas à la hauteur. Depuis cette époque et la sortie précédemment en 2007 de l'album "Inventory of Fixtures" c'était le calme plat pour le groupe au point de se demander s'ils allaient revenir un jour.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Si S.C.D. qui s'appelle également ainsi dorénavant, revient aujourd'hui pour cette soirée, c'est sûrement pour remercier 2guys1tv de les avoir suivi le temps du festival Neurotic Festival datant du mois de mars de cette année. Mais surtout l'occasion de promouvoir leur nouvel album "Sheep'n'Guns" entièrement autoproduit et sorti fin novembre 2011. Celui-ci marque d'ailleurs leurs 15 ans d'existence. Si vous voulez en savoir davantage sur l'album "Sheep'n'Guns" vous pouvez lire ma chronique ici-même.

Sublime Cadaveric Decomposition s'est fait connaître depuis le début par ses slaves Grind Death old-school de qualité, avec des pochettes et un logo complètement gore ainsi que quelques splits marquants avec les groupes suivants : Infected Pussy (1997), ROT (1998), Lymphatic Phlegm (2002) et Cripple Bastards (2006). L'avant dernier album "Inventory of Fixtures" datait de 2007 et le groupe n'a jamais eu la chance d'avoir un label sur le long terme et donc se faire connaître davantage.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


S.C.D. ne s'est pourtant jamais laissé démonter puisqu'aujourd'hui il vient nous prouver qu'il est plus déterminé que jamais avec son nouvel album "Sheep'n'Guns", qui se veut plus travaillé, direct et efficace. Que du positif en soit et cette soirée au Glaz'Art est un coup de pouce pour d'une part rassurer les anciens fans et d'autre part se faire connaître auprès d'un public différent comme celui présent dans ces lieux ce soir.

Effectivement S.C.D. nous propose un set de 40 minutes composé de titres de toute leur discographie afin de satisfaire chacun de nous. La set-list sera découpée en 4 parties. Le groupe semble en forme et est prêt à en découdre. Il démarre sur l'intro de leur nouvel album "Sheep'n'Guns", le morceau Duty avant les trois déferlantes suivantes qui proviennent également de cet album (The Garden of Nature, Repayment in Kind et We Plead Guilty). Un régal et les musiciens sont bien en place, concentrés à ce qu'ils font. Vous pouvez d'ailleurs visualiser ma vidéo de We Plead Guilty juste ici :




La deuxième partie sera axée encore sur le nouvel album (The Free Play of Forces et Part of Happiness) dont cette dernière a été filmée ici :




et également sur l'avant dernier "Inventory of Fixtures" (2007, Bizarre Leprous Production) avec d’excellents titres (Armchair Generals et Natural Apathy). Je sens les quelques anciens fans se réveiller car j'ai l'impression qu'ils ne sont venus que pour écouter du old-school.

La troisième partie va alors les combler avec une chanson de chacun des 3 premiers albums, 11 - Old du premier, 15 - xx.09.02 du second et Shackles Of Terrorism du troisième. Ça envoie sévère comme on peut entendre souvent dans les salles de concert. Ça poutre !


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Avant la dernière partie, Maxwell de 2guys1tv monte sur scène et prend le micro pour remercier le public présent, la salle et les groupes d'être venus fêter le premier anniversaire de leur magazine vidéo pendant cette soirée. Le deuxième luron Malcomz montra sur scène pour nous saluer de son cul.


Une fois ces remerciements effectués, S.C.D. reprend le cours normal des choses pour finir par la quatrième partie composée uniquement de morceaux du dernier album. Vous me direz encore ?! Mais moi ça n'est pas pour me déplaire, au contraire. Le groupe veut nous montrer qu'il n'est pas forcément là pour jouer que du vieux matériel même si c'est au grand damne de certain(e)s. Néanmoins pour défendre et promouvoir son nouvel album, je trouve que c'est une façon juste de se tourner vers l'avenir au risque de perdre des fans mais d'en gagner des nouveaux.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Plusieurs fois pendant le set de Sublime Cadaveric Decomposition, principalement un jeune métalleux montait sur scène pour headbanger avec le chanteur Séb jusqu'au point de faire de la pub du groupe qui doit passer prochainement le dimanche matin au Hellfest. C'est cool de sa part et le chanteur l'en remerciera chaleureusement.

Je vous laisse apprécier ici ma vidéo du premier titre de cette quatrième et dernière partie du set, à savoir Cogs and Wheels en vidéo ci-dessous et qui sera suivi par la suite de The Realm of Fake et The Idea of End :




Sur la dernière chanson de la soirée, Phantom of Pleasure, une partie du public monte sur scène rejoindre les membres du groupe afin de headbanger avec eux. Une fin qui les honore et qui prouve que le public ce soir même peu nombreux sait mettre l'ambiance et a aimé le concert donné par S.C.D.

40 minutes courtes, mais elles furent intenses et jouissives. Voir enfin ce groupe est une grande satisfaction personnelle. Je leur souhaite après le Hellfest 2012, l’Obscene Extreme Festival et le Motocultor Festival Open Air de jouer dans une meilleure salle et une vraie tournée, car ils le méritent amplement.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Le groupe ce soir a accepté la différence et la diversité, de ne pas jouer qu'avec des groupes de Grind Death. Le résultat sera en demi-teinte de par les explications au début de ce live-report, c'est-à-dire sur les délais trop courts d'organisation et de promotion de cet évènement, ce qui ne provoqua pas un déplacement en masse des fans de Sublime Cadaveric Decomposition. Ce qui est fort regrettable pour un groupe culte de cette trempe et français de surcroît puisqu’il a sorti avec "Sheep'n'Guns" une véritable tuerie.

Mais au final, ce qui compte c'est que les musiciens se soient fait plaisir et qu'ils aient donné du plaisir aux personnes présentes. C'est une petite réussite au vu du public diversifié et de l'affiche.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012


Un grand bravo aux musiciens, à Séb pour son chant incroyable, Duff pour sa basse hypnotique, Guillaume pour sa guitare malicieuse et vive ainsi que ses backing vocaux s'alliant parfaitement à ceux de Séb. Puis que dire de Dagulard, le nouveau batteur, d'une puissance incroyable, très enthousiaste et pas prêt à partir après la fin du concert car même lui en redemandait. D'ailleurs je tiens à remercier chaque membre du groupe pour leur disponibilité pendant cette soirée.


Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012






Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) @ Glaz’Art, Paris 17/05/2012
Set-list Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) :

1) Duty (Intro)
2) The Garden Of Nature
3) Repayment In Kind
4) We Plead Guilty
5) The Free Play Of Forces
6) Armchair Generals
7) Natural Apathy
8) Part of Happiness
9) 11 Old
10) 15 . XX.09.02
11) Shackles of Terrorism
12) Cogs And Wheels
13) The Realm Of Fake
14) The Idea Of End
15) Phantom Of Pleasure



Une première soirée pour 2guys1tv plutôt réussie mais il faudra être plus vigilant et carré la prochaine fois. Car le tout faisait un peu trop cours de récréation.

Pour (re)visionner le 10ème épisode de leur émission diffusé ce soir, c'est ici-même.

En résumé, une première partie dispensable, une deuxième à consolider et la troisième une valeur sûre. C'est une parfaite mise en bouche avant de revoir très prochainement Sublime Cadaveric Decomposition lors de l'édition du Hellfest 2012.



Juin 2012,
Rédigé par Metallic.



Sublime Cadaveric Decomposition (SCD) / Livarkahil / I The Omniscient @ Glaz'Art, Paris 17/05/2012



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...