vendredi 29 juin 2012

Öxxö Xööx

Öxxö Xööx_logo


(Par Lucy Dayrone)


La scène gothique ne cesse d’évoluer en s’offrant des artistes toujours plus innovants, que ce soit dans l’art du chant, de la composition ou de l’approche des textes.
Est-il alors surprenant de voir débarquer le groupe au nom carrément atypique voir tiré par les cheveux Öxxö Xööx ? Je vous dirai que oui, parce qu’il faut simplement prendre la peine de se pencher sur le concept et c’est exactement ce que je vous offre avec cette présentation : une énième clé pour le royaume des mots réinventés.

Combien de fois n’a-t-on pas désiré un nouveau langage, plus beau encore, plus enchanteur, pour se révéler nos secrets, se confier notre amour ou faire la nique à Tolkien ?!

Pour ne reprendre que l’essentiel, tout étant dit par le groupe dans leur biographie disponible en ligne, Öxxö Xööx est un concept tant sonore que visuel, destiné à faire s’exprimer la vie mutilée au plus profond de l’être, c’est-à-dire la souffrance humaine, animale et végétale dans son ensemble.

Si le groupe était au début basé sur des questions plus extraterrestres et une vie possible ailleurs, le projet a été revu et mis en gestation sept années durant afin de créer tout un univers personnel et esthétiquement délicieux, « tribal et tellurique ».

Le langage inventé, contenant quelque 300 mots pour le moment est disponible en traduction sur le Bandcamp du groupe, en version Öx/Français. Ce sont des mots nés de l’intuition ou en lien avec des langages existants, sans grammaire, permettant une « vision complètement singulière de l’expression » et traduisant des « émotions spontanées qui engendrent des sonorités ».


Öxxö Xööx


En ce qui concerne le nom du groupe, Öxxö Xööx signifie « 69 ». Ne mettons pas l’accent sur le sens sexuel de ce chiffre mais plutôt sur celui de symboliser « le désir de retourner le 6 en 9 afin de tenter de regarder la part lumineuse en toutes choses aussi sombres soient-elles » et représenter la « dualité, l’équilibre entre les forces opposées de l’univers, l’éternel recommencement et l’élévation grâce à la création », ce chiffre représentant l’évolution. Techniquement, le nom du groupe « est à la fois tiré du yin et du yang, de l’Ouroboros et du langage binaire ».

Se considérant du genre doom avant-gardiste, deux voix humaines sont présentes sur les pistes, celle de Laurent Lunoir gérant tous les instruments et celle de Laure Le Prunenec. Mais le line-up comprend également d’autres personnes comme Igorr même si ce dernier est à la programmation, chacun ayant sa place s’il a activement participé. C’est ici aussi que l’on retrouve l’amour de l’union.

C’est en octobre 2011 que leur premier album a vu le jour, "Rëvëürt" chez Apathia Records. Une perle musicale, conséquence de la promesse du concept d’Öxxö Xööx, à savoir la cause animale, la quête spirituelle et l’écologie.

Le monde avait besoin de ce concept, que je traduirai plutôt de « rêve ». Alors longue vie à ce groupe français capable de transporter tout un être avec quelques couleurs, quelques notes et tout l’amour des cœurs purs.


Düntäë.


Öxxö Xööx


Juin 2012,
Rédigée par Lucy Dayrone.



Discographie :

2011 - Rëvëürt (LP, Apathia Records)
Öxxö Xööx - 2011 - Rëvëürt



Latest tracks by Öxxö Xööx



Sites officiels du groupe :

Bandcamp
Myspace
Facebook
YouTube
Soundcloud


Labels :

Apathia Records






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...