samedi 3 septembre 2011

Napalm Death / Immolation / Macabre / Waking The Cadaver - Live Vauréal (11/11/2010)



Napalm Death / Immolation / Macabre / Waking The Cadaver

Death by Napalm...

(par Metallic)




Campaign For Musical - Desruction Tour 2010
Moment : 11/11/10.
Lieu : Le Forum (Vauréal, Val-d'Oise 95).



Il est vrai que les concerts avec des groupes internationaux en région parisienne se font généralement sur Paris. Mais pour une fois c'est dans un autre département d'Ile-de-France, en l'occurrence ici le Val-d'Oise (95) que va se tenir la soirée d'une tournée européenne de gros bras du Death Metal/Grind américain.

L'endroit de cette soirée se situe exactement dans la salle Le Forum à Vauréal, non loin de Cergy-Pontoise. Le seul problème c'est pour s'y rendre, il faut être au mieux véhiculé car en transport en commun ça n'est pas évident. La plupart des personnes venues ce soir ont profité du covoiturage.

Revenons à la salle en elle-même, bien située dans la ville, elle bénéficie d'un espace suffisant en longueur pour accueillir les groupes de ce soir. La décoration est simple et sobre. La salle est remplie mais heureusement nous ne nous marchons pas dessus. Il y a même un écran géant sur le côté !

Je ne pourrais pas vous parler de la prestation de Waking The Cadaver, je l'ai ratée. C'est apparemment du Deathcore donc rien de vraiment perdu.




I. Macabre : L'ennui

La scène est alors en effervescence pour la prestation suivante, celle de Macabre, groupe non moins culte de Grind/Death américain depuis maintenant 26 ans.

Cependant le problème avec Macabre, c'est leur carrière en dents de scie. Elle est très inégale et le concert de ce soir ne fera pas l'unanimité auprès du public. C'est mon cas également, j'ai beaucoup aimé leur album Sinister Slaughter sorti chez Nuclear Blast Records en 1993 et je connais quelques titres d'autres de leurs albums mais il faut bien dire que leur musique est particulière. Difficile de se prononcer c'est un peu brouillon. Je ne peux pas dire qu'ils m'aient laissé un souvenir impérissable ce soir.


Macabre @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Quel dommage que le groupe brésilien de Brutal Death Metal Krisiun ait annulé sa venue et ait été remplacé par Macabre. Avec Krisiun c'est la claque bien brutale assurée alors qu'avec Macabre, je reste mitigé. Content de voir le groupe mais la sauce ne prend pas sur scène.

Ce sont de bons musiciens mais ils ont l'air fatigué et ils manquent cruellement d'énergie pour continuer à faire de la scène. Mais la voix atypique du chanteur Corporate Death est tout de même étonnante.


Macabre @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


La musique est souvent primaire, tantôt lente et rapide, avec de bons passages mais je m'ennuie vite. Le set fut court. Je reste réellement sur ma faim et pourtant je suis sceptique par la représentation de Macabre ce soir sur scène.

Au suivant !






II. Immolation : Bestial et brutal

Pas le temps d'aller faire un tour au bar, je ne veux pas perdre ma place pour le groupe qui va suivre. Je peux dire aisément qu'il s'agit pour moi de l'un des meilleurs groupes de Brutal Death Metal au monde et à l'heure actuelle. Ce fut toujours en fait le cas depuis leur premier album Dawn of Possession sorti chez Roadrunner Records en 1991.

J'ai nommé...Immolation ! Le grand, le tout puissant groupe de New-York.

De retour en France après leur passage au Hellfest en 2009, je les ai vu pour la première fois en 1996 dans une salle des fêtes à Tinqueux près de Reims avec Cannibal Corpse, Vader, Dark Tranquillity et Impaled Nazarene. Quelle soirée ce jour-là, un souvenir inoubliable de ma jeunesse pour ce qui était mon premier vrai grand concert.


Immolation @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Année 1996, sortie de l’album devenu culte pour moi Here In After qui est si brutal, noir et malsain. Une claque sur CD et également sur scène. Au Hellfest, même claque même si je n’ai pas été entièrement satisfait du son.

Mais ce soir, 11 novembre 2010 jour de l’Armistice, je me suis pris une dérouillée. Les coups furent rapidement précis et surtout brutaux. Quelle intensité sur scène !

Ross Dolan est un excellent chanteur et il a une longue et immense chevelure à en rendre plus d’une jalouse. D’ailleurs les fans féminines seront plusieurs ce soir. Mais peut-être ai-je les idées mal placées, non ?


Immolation @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Trêve de plaisanterie car Immolation n’est pas là pour rigoler. Ils sont là pour nous défoncer les tympans et les cervicales. Steve Shalaty, l’ex-batteur de Deed of Flesh, avec son tee-shirt de Lecherous Nocturne, est très bon techniquement. Le groupe ne nous laisse décidément aucun répit. Le son est excellent et la voix gutturale de Ross est toujours aussi impressionnante. Mais celui qui m’impressionne réellement c’est l’infatigable Robert Vigna, le gratteux. Quel guitariste de folie ! Il se donne à fond et n’hésite pas à communiquer au public son énergie débordante.


Immolation @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Au niveau de la set-list, elle sera très bonne même si le show fut court, 45 minutes. Toute la discographie sera visitée : “Immolation” de l’album Dawn of Possession (1991), “Father, You're not a Father” de Close to a World Below (2000), “Swarm of Terror” de Harnessing Ruin (2005), “World Agony” de Shadows in the Light (2007), “The Purge” de Majesty and Decay (2010) puis normalement un titre d’Here In After (1996) mais je ne me souviens plus lequel.

Merci aux membres du groupe pour leur disponibilité et leur gentillesse à la fin du show.

Court mais un concert parfait et quelle classe !






III. Napalm Death : A coups de napalm

Le calme revient mais un cyclone se prépare, le monstre sacré du Grindcore : Napalm Death !

Une légende, une source d'inspiration musicale pour des milliers de groupes. Le groupe de Birmingham est un groupe culte, un des fondateurs du genre avec le groupe Repulsion.

Qui ne les a pas écouté au moins une fois et qui n'a pas été tenté de les voir en concert ?

Je les ai connu en 1992 à la sorti d'Utopia Banished chez Earache Records et je n'ai cessé de les suivre depuis. Ce soir je vais les voir pour la troisième fois et ce dans une salle plus intimiste donc plus proche de mes idoles qu'à La Locomotive en 2008.

Un gros logo de Napalm Death arbore le fond de la scène où Danny Herrera derrière sa batterie fait de longs réglages comme à l'accoutumée. Il est perfectionniste et tant mieux, personne ne va s'en plaindre et ça n'est que du bonheur de le voir ainsi se préparer au lieu d'écouter de la musique de fond douteuse.


Napalm Death @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Tout le monde est prêt et le groupe arrive enfin sur scène. Comme d'habitude Barney est surexcité et ne tient pas en place. Le groupe démarre immédiatement avec "Downbeat Clique", titre du dernier album en date Time Waits for No Slav. Les premiers morceaux proviennent principalement des années 2000 et le restant du show des années 90, fin des années 80. Nous aurons droit à trois reprises : "Conform" du groupe Siege, "Politicians" de Raw Power ainsi que l'incontournable et légendaire "Nazi Punks Fuck Off" du non moins culte Dead Kennedys. Les albums les plus représentés ce soir sont Scum (1987), From Enslavement to Obliteration (1988), Harmony Corruption (1990), Words From the Exit Wound (1998) et Time Waits for No Slave (2009). Pour le reste, nous entendrons une chanson par album. Seul Diatribes (1996) et The Code Is Red... Long Live the Code (2005) seront malheureusement boudés.


Napalm Death @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


Franchement je ne me plains pas car pour un groupe qui a débuté en 1981 et qui 29 ans après nous délivre un concert avec tant d'énergie, je dis chapeau bas ! Chaque performance est unique, puissante, brutale, dévastatrice. Je n'en sors jamais indemne. Ils ont le feu sacré; mais comment font-ils ?

Le Grindcore coule dans leurs veines. Après je n'aime pas leur côté trop politique. Je déteste même la politique mais leur musique est tellement jouissive avec cette attitude punk intacte depuis toutes ces années, que je n'y fais pas attention. Enfin j'essaie.

Chaque musicien se donne à fond à l'image d'un Danny très concentré derrière ses fûts, d'un Shane Embury très imposant derrière sa basse et que dire de mon dieu Barney ? Il est infatigable, une vraie pile électrique et il ne nous laisse que très peu de répit, enfin seulement entre les morceaux. Sorte d'interludes où Barney roule discrètement comme à chaque concert ses crottes de nez. Je sais je casse le mythe mais ça doit être pour lui une façon de déstresser.


Napalm Death @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010


L'air de rien, Napalm Death aura joué ce soir au Forum 22 morceaux dont deux rappels, le Death old school "Suffer The Children" et l'émergeant Grindcore "Instinct of Survival". Un concert du groupe britannique se vit à fond, il faut être présent pour ressentir cette rage et cette puissance. Je n'en ai raté aucune miette même si je n'ai pas vu passer le temps.

Rien à redire, concert parfait d'une intensité rare et Napalm Death est et sera toujours le fer de lance du Grindcore.

Napalm Death is God !





Napalm Death : set-list @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010
Set-list Napalm Death :

1) Downbeat Clique
2) Hung
3) Continuing War on Stupidity
4) Next On The List
5) When All Is Said and Done
6) If the Truth Be Known
7) Lucid Fairytale
8) Social Sterility
9) On the Brink of Extinction
10) Mentally Murdered
11) The World Keeps Turning
12) Pride Assassin
13) Conform (Siege cover)
14) Politicians (Raw Power cover)
15) Greed Killing
16) Scum
17) Control
18) M.A.D.
19) You Suffer
20) Nazi Punks Fuck Off (Dead Kennedys cover)


Encore :

21) Suffer the Children
22) Instinct of Survival



En conclusion, une excellente soirée que nous devons à Immolation et Napalm Death car Macabre n’a pas su tirer son épingle du jeu à cause de son style trop éloigné des autres groupes de l’affiche..

Longue vie au Death Metal !


Novembre 2010 / Août 2011,
Rédigé par Metallic.



Napalm Death / Immolation / Macabre / Waking The Cadaver @ Le Forum, Vauréal 11/11/2010



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...