mercredi 1 juin 2011

Summoning

Summoning_logo


Summoning



(Par Damian Eicker)


Première “Invocation”

Summoning est un groupe de black métal autrichien créé durant l’année 1993 et composé originalement de Silenius (Michael Gregor, basse, chant, clavier), Protector (Richard Lederer, chant, guitare, clavier) et Trifixion (Alexander Trondl, batterie). Trifixion sera rapidement écarté du groupe après l’enregistrement de leur premier album Lugburz car décrit par les deux autres membres comme “un trou du cul qui pense commercial”. Depuis, ne voulant pas engager un nouveau batteur, ils travaillent avec des claviers et des percussions médiévales, Protector se chargeant dorénavant de la programmation de la boite à rythmes.

Leur musique est caractérisée par des voix sombres, gutturales, caverneuses ou des hurlements aigus et rauques. Les chants sont habillés par des sons de claviers aériens ou lourds, un battement de batterie frénétique, parfois remplacé par des percussions médiévales plus légères. L’ensemble est emporté par des riffs de guitare dévastateurs le plus souvent à l’arrière plan. Quand à la basse, elle soutient chaque morceau de ses charges rythmiques parfaitement en accords avec la guitare. Cet assemblage de sons complété par des textes principalement tirés de l’œuvre de J.R.R Tolkien à l’origine crée une atmosphère caractéristique nous emportant dans des âges et des contrés oubliées où fantasmées.



L’ascension des invoqueurs

Summoning fait ses premières armes sur quelques démos d’un black métal très basique: Upon The Viking’s Stallion (1993), Dark Ages I (1993), Anno Mortui Domini (1994), The Urilia Text (1994, partagée avec Pazuzu, compère de Silénius dans le groupe Crom), Minas Morgul (1994), Promo Tape (1994) et Unreleased Keyboard Tracks (1994).

En 1995, Silénius entre en contact avec Napalm Records par le biais d’un autre projet sur lequel il travaille. Napalm Records lui propose alors un contrat pour Summoning et bientôt sort leur premier album : Lugburz.

Sur ce premier opus, les textes sont extraits des œuvres de J.R.R.Tolkien et non retouchés. De nombreux morceaux font référence à des lieux des terres du milieu. Pazuzu compose la majorité des paroles et prête également sa voix sur les titres : “Dragon of Time” et “Through the valley of the frozen kingdom”.
L’album est composé principalement de démos du groupe extrêmement réarrangées.
Les riffs de base du titre “Where winters forever cry“ sont composés par Trifixion avant son éviction du groupe.

Mais c’est à la sortie de Minas Morgul la même année que Summoning trouve son si caractéristique son décrit comme Epic/Ambiant Métal, laissant la guitare au second plan et introduisant claviers et percussions médiévales. Cet opus leur attire alors un plus large public et commence à forger leur légende. Pour le groupe et de nombreux fans c’est secrètement le véritable premier album de Summoning.

En 1996, Summoning donne naissance à l’album Dol Guldur leur meilleure vente à ce jour. Sur celui-ci leur créativité continue de s’exprimer dans la lignée de Minas Morgul. Il est à noté qu’avec cet album et avec celui-ci uniquement fut commercialisé à sa sortie un poster reproduisant la pochette de l’album en grand format. Ce poster est actuellement un objet des plus recherchés par les collectionneurs.

En 1997 sort Nightshade Forests, composé de morceau enregistrés en même temps que l’opus précédent mais n’ayant pas pu être placés sur Dol Guldur. Cet album est le premier à comporter des samples. (des bruits de bataille extraits du film “Braveheart” sur le titre “Flesh and Blood”).
Les deux albums Dol Guldur et Nightshade Forests peuvent d’ailleurs être considérés comme un seul.

S’en suit une période d’inactivité de deux ans pour le groupe, les membres se concentrant sur quelques activités avec d’autres groupes dont ils sont membres avant de les laisser également de coté.

C’est en mai 1999 que Summoning revient en force avec le stupéfiant Stronghold. Cet album introduit de nouvelles expérimentations dans leur style musical, notamment avec l’apparition d’une voix féminine sur le titre “When hope and daylight dies”, interprété par Tania B. Cet album est enregistré et arrangé par les membres du groupe dans leur propre studio, poussant plus en avant le son de guitare. Pour certains fans, cet opus est vu comme plus commercial.


Summoning



2001: Let Mortal Heroes Sing Your Fame

Avec cet album Summoning décide d’allier leur ancien et leur nouveau style. L’origine des textes est plus variée car provenant d’œuvres de Michael Moorcock en plus de celles de Tolkien. Le son de guitare reste proche de celui de Stronghold mais celui des claviers se rapproche d’albums plus anciens. Et pour la première fois Summoning utilise des voix plus claires et aériennes sur le dernier morceau, intitulé “Farewell”.

Après quelques années de silence sort en 2003 un mini CD comportant deux titres: Lost Tales. Il est composé de deux morceaux enregistrés durant la période 1996 -1997 dans leur forme brute, sans guitares ni chants, juste quelques paroles déclamées.

Trois ans après, en 2006 sort le dernier album de Summoning, Oath Bound, comme une ultime offrande à leurs fans. Cet album suit l’évolution commencée avec Let Mortal Heroes Sing Your Fame, avec un nouveau changement dans la pratique de la guitare, plus présente, et donnant aux morceaux une dimension plus lente et épique. Cet opus vient réconcilier les anciens fans tenant Dol Guldur comme le meilleur album mais déçoit les nouveaux plus en accord avec le style musical de Let Mortals Heroes Sing Your Fame.

Sur cet album le titre “Mirdautas Vras” est chanté exclusivement dans l’ancienne langue noire du Mordor, utilisée par Sauron et ses sujet et connue principalement grâce aux fameuses phrases gravées dans un certain anneau : "Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul" (“Un anneau pour les gouverner tous, un anneau pour les trouver, un anneau pour les emporter tous et dans les ténèbres les lier.”).


Durant l’année 2007, Protector prends contact avec Youtube pour faire supprimer certaines vidéos utilisant la musique de Summoning pour faire la promotion de l’idéologie nazie. Par suite de cette affaire, il met noir sur blanc un ensemble d’idées qui détaillent pourquoi la musique métal et le rock en général n’ont rien à voir avec des idéologies nazies, fascistes ou racistes. Vous pouvez en prendre connaissance en suivant ce lien : Political Statements.

En 2008 Portector annonce avoir préparé quelques nouveaux morceaux et attends Silénius, occupé sur un autre projet afin de préparer un nouvel album.
Certains morceaux de Summoning ont été utilisés sur des compilations sorties par Napalm Records au fil des années.

Pour les fans et les collectionneurs, le label Temple Of Darkness a récemment édité des versions vinyle de Lubgurz, Nightshade Forests et Oath Bound ainsi qu’un coffret de cinq vinyles illustrés nommé Sounds of Middle - Earth contenant les versions vinyle de Lugburz, Minas Morgul et Dol Guldur.


Mai 2011,
Rédigée par Damian Eicker.



Discographie :

1993 - Upon The Viking’s Stallion (Démo, auto-produite)
Summoning - 1993 - Upon The Viking’s Stallion

1993 - Dark Ages I (Démo, auto-produite)
Summoning - 1993 - Dark Ages I

1994 - The Urilia Text : Split avec Pazuzu (Démo, auto-produite)
Summoning - 1994 - The Urilia Text : Split avec Pazuzu

1994 - Anno Mortiri Domini (Démo, auto-produite)
Summoning - 1994 - Anno Mortiri Domini

1994 - Minas Morgul (Démo, auto-produite)
Summoning - 1994 - Minas Morgul

1994 - PromoTape (Démo, auto-produite)
Summoning - 1994 - PromoTape

1994 - Unreleased Keyboard Tracks (Démo, auto-produite)
Summoning - 1994 - Unreleased Keyboard Tracks

1995 - Lugburz (LP, Napalm Records)
Summoning - 1995 - Lugburz

1995 - Minas Morgul (LP, Napalm Records)
Summoning - 1995 - Minas Morgul

1996 - Dol Guldur (LP, Napalm Records)
Summoning - 1996 - Dol Guldur

1997 - Nightshade Forests (EP, Napalm Records)
Summoning - 1997 - Nightshade Forests Summoning - 1997 - Nightshade Forests

1999 - Stronghold (LP, Napalm Records)
Summoning - 1999 - Stronghold

2001 - Let Mortal Heroes Sing Your Fame (LP, Napalm Records)
Summoning - 2001 - Let Mortal Heroes Sing Your Fame

2003 - Lost Tales (EP, Napalm Records)
Summoning - 2003 - Lost Tales

2006 - Oath Bound (LP, Napalm Records)
Summoning - 2006 - Oath Bound Summoning - 2006 - Oath Bound

2007 - Sounds of Middle - Earth (BOX Triple LP, Temple Of Darkness Records)
Summoning - 2003 - 2007 - Sounds of Middle - Earth
Summoning - 2003 - 2007 - Sounds of Middle - Earth


Vidéo :




Sites officiels du groupe :

Site
Myspace
Facebook


Labels :

Napalm Records
Temple Of Darkness Records


Source vidéo :

"Long Lost To Where No Pathway Goes" (1999), tiré de l’album Stronghold,
Uploadée par eisVind.


Sources informatives :

  • Biographie par le Magazine Grom (1999).
  • Article Wikipédia “ Summoning”.
  • Page Napalm Records.
  • Site Officiel.



  • Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...