jeudi 30 juin 2011

Carnival In Coal - "Vivalavida" (1999)


(Par Bloodhound)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
Janvier 1999 LP War On Majors / Equilibre Music (re-issue 2005) Disco Grind Metal déjanté France


Carnival In Coal - Vivalavida (1999)
Track-list :

1) In Darkness Dwells Vice
2) Entrez Le Carnaval
3) Urine Facewash
4) Got Raped
5) Yeah, Oystaz
6) Narrow-Minded Sexist Pig
7) A Swedish Winter Tale
8) She-Male Whoregasm
9) XXX Dog Petting
10) Dressed Like Pazuzu
11) Turn Everything Upside Down Twice
Hidden Track) Thy Lethal Quest

Carnival In Coal - Vivalavida (1999)
Bonus-track (re-issue) :

I Sramik
II Urine Facewash
III Yeah, Oystaz
IV Daaahhh
V Cinque (The Parrot Stuff)
VI She-Male Whoregasm
VII Dressed Like Pazuzu
VII Turn Everything Upside Down Twice

Line-up :

Alan Thursday Morning (aka Arno Strobl) : The Whole Stuff (but music).
Karl Zengerls (aka Axel Wursthorn) : Everything (except vocals).





Membres additionnels :

Chris Greven (6 & 9), Tony Smartcop (4, 10 & 12), Perdurabo (9), Elodie Chevalier (12) : Guest Vocals.
Christophe Ambry (7) : Acoustic Guitar
ECZEMA (Clovis & Romain Caron) & Benoît Farcy (Hidden Track) : Everything exept Lead Vocals.
Mistress Satanya (I) : Female Voice & Corporal Punishment.


« Si j’avais été Mozart, j’aurais écrit La Truite de Schubert ! »
(Daniel Prévost, Pensée n°74, Les Pensées / 2003)

samedi 11 juin 2011

Bathory - "Hammerheart" (1990)


(Par Bloodhound)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
Avril 1990 LP Black Mark Production Viking Metal Suède


Bathory - Hammerheart (1990)
Track-list :

1) Shores In Flames
2) Valhalla
3) Baptised In Fire
4) Father To Son
5) Song To Hall Up High
6) Home Of Once Brave
7) One Rode To Asa Bay   YouTube

Line-up :

Quorthon : Vocals, Electric & Acoustic Guitars, Backing Vocals & FX.

Membres additionnels :

Vvornth : Drums & Percussion.
Kothaar : Electric Bass Guitar.


« Voyez cela : je vois mon père. Voyez cela : je vois ma mère, mes sœurs et mes frères. Voyez cela : je vois tous mes ancêtres assis qui me regardent. Et voilà qu’ils m’appellent et me demandent de prendre place à leurs côtés, dans le palais de Valhalla, là où les braves vivent à jamais »

(Le 13ème Guerrier, 1999 / Metropolitan Film & Vidéo)

King Diamond - "The Eye" (1990)


(Par Bloodhound)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
Octobre 1990 LP Roadrunner Records Heavy Metal Danemark


King Diamond - The Eye (1990)
Track-list :

1) Eye Of The Witch
2) The Trial (Chambre Ardente)
3) Burn
4) Two Little Girls
5) Into The Convent
6) Father Picard
7) Behind These Walls
8) The Meetings
9) Insanity
10) 1642 Imprisonment
11) The Curse

Line-up :

King Diamond : All Vocals & Keyboards.
Andy La Roque : Guitars.
Pete Blakk : Guitars.
Hal Patino : Bass.
Snowy Shaw : Drums.
Membres additionnels :

Roberto Falcao : Keyboards.






« La foule demeurait sur place, et n’était que murmures, attente sans raison, consternation, angoisse. Tout le poids de la nuit et de l’horreur était tombé sur elle ; les derniers craquements des braises la faisaient tressaillir. Les ténèbres gagnaient sur les lueurs déclinantes du bûcher. »

(Maurice Druon, Le Roi De Fer, Les Rois Maudits / 1965)

mardi 7 juin 2011

dimanche 5 juin 2011

Die So Fluid - "Spawn of Dysfunction" (2005)


(Par Gabriel Leroy)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
Août 2004 LP Cartesian Records (Royaume-Uni) et Renaissance Records (Europe et USA en 2008) Rock/Punk Royaume-Uni


Die So Fluid - Spawn of Dysfunction (2005)
Track-list :

1) Bitterness By Discipline
2) Spawn Of Dysfunction   YouTube
3) Circus Of Sin
4) Tripitaka
5) Kiss The Floor
6) Disconnected
7) Brainwash
8) Draw A Line And Cross It
9) Suck Me Dry
10) Chasing Dawn

Line-up :

Georgina « Grog » Lisee : Chant et Basse.
Drew Richards : Guitare.
Al Fletcher : Batterie.
Membres additionnels :

Aucun.




Guitares grasses et rébellion vocale ! Voilà une harangue qui siérait bien à Die So Fluid, groupe anglais qui se dit influencé par Siouxsie et Metallica, excusez du peu ! Et je me réjouis de cette alchimie tant la mixture sonore produite me donne envie d’y mordre.


Die So Fluid c’est d’abord une énergie contagieuse, un déferlante d’électricité, un son capable de vous réanimer, de vous sortir de la léthargie du quotidien.

samedi 4 juin 2011

Eros Necropsique - "Charnelle transcendance" (1997)


(Par Vlad Tepes)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
Mai 1997 LP Adipocere Records Rituels intimes... France


Eros Necropsique – Charnelle transcendance (1997)
Track-list :

1) Introduction
2) L’appel de Dionysos   YouTube
3) Le mélodieux écoulement du temps
4) Réminiscence
5) Avortement suicidaire
6) Pardon
7) A l’ami décédé
8) Communion
9) Délirium de l’être seul

Line-up :

Olivier Déhenne : Chant / Claviers.
Cof : Basse.
Membres additionnels :

La Déesse de la Misère : Chant soprano.
Sébastien Roland : Percussions. (1)


L’Eros Necropsique est une entité réalisant la fusion entre érotisme et mort, la nécropsie demeurant l’art de disséquer les cadavres (2). Scandée dans la langue de Molière, elle nous frappe de son éloquence et de sa viscérale torture.

Laissez-moi vous introduire à sa première éjaculation mortifère : la Charnelle transcendance

jeudi 2 juin 2011

mercredi 1 juin 2011

Summoning

Summoning_logo


Summoning



(Par Damian Eicker)


Première “Invocation”

Summoning est un groupe de black métal autrichien créé durant l’année 1993 et composé originalement de Silenius (Michael Gregor, basse, chant, clavier), Protector (Richard Lederer, chant, guitare, clavier) et Trifixion (Alexander Trondl, batterie). Trifixion sera rapidement écarté du groupe après l’enregistrement de leur premier album Lugburz car décrit par les deux autres membres comme “un trou du cul qui pense commercial”. Depuis, ne voulant pas engager un nouveau batteur, ils travaillent avec des claviers et des percussions médiévales, Protector se chargeant dorénavant de la programmation de la boite à rythmes.

Leur musique est caractérisée par des voix sombres, gutturales, caverneuses ou des hurlements aigus et rauques. Les chants sont habillés par des sons de claviers aériens ou lourds, un battement de batterie frénétique, parfois remplacé par des percussions médiévales plus légères. L’ensemble est emporté par des riffs de guitare dévastateurs le plus souvent à l’arrière plan. Quand à la basse, elle soutient chaque morceau de ses charges rythmiques parfaitement en accords avec la guitare. Cet assemblage de sons complété par des textes principalement tirés de l’œuvre de J.R.R Tolkien à l’origine crée une atmosphère caractéristique nous emportant dans des âges et des contrés oubliées où fantasmées.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...