mercredi 8 novembre 2017

Motocultor Festival 2017 - Vendredi 18 août



Motocultor 2017 - Jour 1

« On n’a pas prévu d'eau, et la bière est plus chère »

(par Inquisitor & Guillaume Guyot)



Motocultor Festival Open Air 2017.
Moment : 18/08/17.
Lieu : Kerboulard (Saint-Nolff, 56).


Motocultor Festival 2017_logo


Auteurs :
Inquisitor : textes.
Guillaume Guyot : photos.


Dixième anniversaire pour le Motocultor, et cinquième édition pour ma part. Malgré un festival qui m'épuise chaque année (on vieillit, ma bonne dame) je décide d'y revenir, attiré par une affiche toujours de très bonne qualité. Cette année, c'était bien le Death qui était à l'honneur avec nombre de formations légendaires telles que Possessed, Obituary, Suffocation, Bloodbath et j'en oublie. Mais personne n'est laissé pour compte, et c'est aussi pour cela que j'apprécie le Motocultor : la programmation est plutôt éclectique, ce qui permet de faire de belles découvertes dans des styles qu'on ne connaît pas toujours très bien.

Rien à dire donc sur le côté musical de l'événement qui était au top. Idem pour la technique puisqu'on avait 3 belles scènes très bien éclairées et sonorisées. Là où le Motocultor doit revoir sa copie, c'est dans l'organisation et la gestion du site. C'est marrant, je crois en avoir déjà parlé chaque année. Alors, c'est vrai que des efforts sont faits : plus d'agents de sécurité donc moins d'attente pour entrer sur le fest, des toilettes toujours propres (coucou le Hellfest), des douches gratuites au camping... Mais au détriment de grosses aberrations. A commencer par l'absence TOTALE de point d'eau sur le site. Vous avez bien lu. Une petite soif ? Direction le fond du camping pour des robinets, ou déboursez 2 euros pour une bouteille de 50 cl. Là, le Motocultor a fait très fort. Devant la grogne générale (et sans doute l'absurdité de la situation), l'eau était gratuite le 3ème jour. Tous les prix ont d'ailleurs augmenté, boissons comme restauration, et finalement les sandwichs et autres galettes étaient bradées en fin de festival. Très peu d'alternatives végétariennes cette année par rapport aux autres éditions (pourquoi avoir changé cela ?) mais un réapprovisionnement mieux pensé que l'an dernier. Enfin, il y avait comme tous les ans un évident manque de communication entre l'équipe de Motocultor et leurs valeureux bénévoles, qui n'étaient jamais mis au courant de rien. Comme quoi, y'a encore des efforts à faire pour la prochaine édition, d'autant plus qu'elle a d'ores-et-déjà été annoncée. Au travail !

Mais bien sûr, un festival c'est surtout l'occasion de voir une tonne de super groupes en un temps record. C'est pourquoi votre serviteur a mis un point d'honneur à voir le plus d'artistes possibles malgré la fatigue, l'éventuel manque de motivation et les séances de dédicaces par ailleurs très nombreuses. Le Motocultor 2017, c'est parti !


Groupes :


DAVE MUSTAGE

SUPOSITOR STAGE

MASSEY FERGUSCENE

Aluk Todolo Cadaveric Fumes Greyfell
Evil Invaders Deserted Fear Glowsun
Hatesphere Zornheym 7 Weeks
AcoD The Real McKenzies Mantar
Blues Pills Dust Bolt The New Roses
Ensiferum Benighted Candlemass
Bloodbath The Great Old Ones Atari Teenage Riot
Opeth




Aluk Todolo_logo
Aluk Todolo @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Aluk Todolo @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Aluk Todolo @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Aluk Todolo @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Aluk Todolo @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Cadaveric Fumes_logo
Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Désolé pour les fans d'Aluk Todolo, mais je suis arrivé sur le site alors que le groupe quittait la scène. Ce live report commence donc avec Cadaveric Fumes, petit quatuor Death metal français dont le dernier EP, "Dimensions Obscure", a fait pas mal de bruit dans le milieu. Bien ancré dans la scène Death suédoise des années 90, les petits gars ont bien chauffé la Supositor avec des riffs groovy et une motivation communicative.


Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Un son très old-school et hélas parfois un peu brouillon pour un groupe assez jeune mais prometteur. Avec une petite vibe Tribulation pour le côté rock 80's et des racines plus sombres pour le growl profond, Cadaveric Fumes ont leur patte et on en aurait bien repris un peu.


Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Cadaveric Fumes @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Greyfell_logo
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Hélas pas grand chose à dire sur les Rouennais à part qu'ils remplaçaient Nocturnal Depression suite à une annulation de dernière minute communiquée absolument nulle part. Je vous laisse chercher sur toutes les pages Facebook du monde, ou même sur tout Internet : aucune communication là-dessus. Greyfell c'est lourd, un peu suintant et mélancolique avec des nappes de claviers. Du stoner capable de faire penser à la fête, et aussi la gueule de bois du lendemain. J'en ai profité pour acheter les tickets boisson et nourriture, désolé.

Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Greyfell @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Evil Invaders_logo
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Aaaaah, que serait un festival de Metal sans quelques groupes de Thrash pour secouer tout le monde ? Les Belges d’Evil invaders ont retourné la Dave Mustage en cet après-midi ensoleillé. Du thrash/speed old-school à la sauce teutonne avec tout ce qui va bien : des moustaches, des coupes de cheveux improbables et des guitares pointues. Ah et puis aussi du tchouka-tchouka à la pelle, des riffs qui sentent bon la bière et un chant qui va titiller le heavy.

Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Portés par un guitariste lead des plus énervés (avec des solos hyper techniques balancés sans la moindre goutte de sueur) et un chanteur remonté à bloc, les très sympathiques Evil Invaders ont déchiré le pit en moins de 5 minutes. Jouissant de plus d'une très bonne présence scénique, tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment. Et la sauce a pris très vite, tant l'énergie du groupe était explosive. De quoi mettre de très bonne humeur pour la suite du festival !

Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Evil Invaders @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Deserted Fear_logo
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

De retour devant la Supositor Stage pour quelques minutes avec Deserted Fear, groupe de Death et même Thrash/Death découvert grâce au Motocultor pour ma part. Arrivés et repartis de la scène avec un immense sourire, les membres de Deserted Fear auront offert à cette journée un bon concert de Death aux influences variées, tantôt old-school tantôt modernes. Très en forme et à l'aise sur scène, les Allemands ont pris beaucoup de plaisir à nous faire découvrir leurs compositions. Malgré une efficacité certaine, Deserted Fear manquait de ce petit quelque chose pour nous faire passer un moment d'exception. Une impression globale positive cependant, qui m'encourage à retourner les voir.

Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Deserted Fear @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Glowsun_logo
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Glowsun @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Hatesphere_logo
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

C'est un petit peu triste ce que je vais écrire, mais je crains que ce concert de Hatesphere ne m'ait laissé que trop peu de souvenirs. Très belle ambiance et bonne communication, pas de problème là-dessus. Des musiciens au niveau très honnête, et quand même des refrains et autres riffs qui cassent bien la nuque (Resurrect with a Vengeance a dû être responsable d'un gros paquet de bleus). Mais au-delà de ça, pas grand chose à retenir de la musique un peu insipide du combo. Souvent le cul entre deux chaises avec un Thrash trop mou ou un Death trop rapide, Hatesphere ont tout de même donné tout ce qu'ils avaient, et cela s'est ressenti.

Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Hatesphere @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Zornheym_logo
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Oui ! La voici, enfin ! La première bonne surprise de ce Motocultor 2017 en l'entité Zornheym ! Projet plutôt récent car n'ayant qu'un seul album à son actif, dont la sortie est prévue  le 15 septembre 2017. Comptant dans ses rangs l'ex-bassiste de Dark Funeral, le chanteur de Scar Symmetry et le batteur de Diabolical (dont je vous recommande très chaudement l'écoute si vous êtes passés à côté de leur album "Neogenesis"), le quatuor officie dans un style qui se fait assez rare ces temps-ci : le Black mélodique et symphonique.

Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Cherchant à remplir le trou béant laissé par Dimmu Borgir après leur mystérieuse disparition (et la disparition de leur talent avec les départs de ICS Vortex et Mustis...), Zornheym a aussi la prétention de s'inspirer de Dissection et King Diamond. Après tout, pourquoi pas. Si j'en crois les dires du chanteur, il s'agissait du tout premier live du groupe ! Et il faut reconnaître que pour un premier concert, Zornheym s'en sort très bien, sans doute grâce à l'expérience des différents membres du groupe. Alors certes, on sent encore que le groupe est assez concentré dans sa musique et manque un peu de jeu de scène, mais c'est tout à fait excusable.

Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Musicalement, le travail est là et sans atteindre les chefs-d’œuvre des groupes sus-mentionnés, on prend quand même du plaisir à écouter les arrangements de Zorn et Scucca, compositeurs principaux du groupe. Chacun offrira une belle performance au sérieux désamorcé par le flegme du chanteur et frontman très charismatique. N'hésitant pas à plaisanter avec le public ou à le remercier de sa présence, Bendler de son pseudonyme apporte à Zornheym  un capital sympathie non négligeable. Histoire de râler un peu, on notera quand même l'absence de claviers qui seraient bienvenus pour enlever une petite couche de samples qui sont particulièrement abondants, BM Sympho oblige.

Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Zornheym @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






7 Weeks_logo
7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Où étais-je avant la bonne surprise Zornheym ? Ah, oui, la déception 7 Weeks ! Enfin, bon, déception, j'y vais un peu fort. 7 Weeks c'est un peu de Stoner, un peu de rock progressif et en album c'est beaucoup de bonheur. Des compositions intelligentes, bien construites et plutôt originales qui pouvaient laisser présager pas mal de folie sur scène : des envolées furieuses de claviers lourds et saturés, des solos de guitare blindés de reverb et de wah... Hé bin non.

7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Les petits Français se sont contentés d'arriver sur scène et de jouer un peu trop gentiment leurs morceaux. Certes, les compos ont fait mouche et les musiciens ont largement fait leur job ; mais c'était trop calme, trop scolaire. Où est passé l'esprit Rock chez 7 Weeks ? Dans un festival de Metal, il est difficile de laisser passer une prestation aussi statique, peu importe sa qualité. C'est d'ailleurs un reproche que je referai à un groupe plus tard dans le live report, mais je ne vous dis pas à qui. Patience.

7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

En bref, bonne musique, bon groupe, concert moyen.

7 Weeks @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






AcoD_logo
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Premiers gagnants du tremplin Motocultor de cette année, les Marseillais d’AcoD ne sont pas là pour faire dans la dentelle. Avec  des compositions carrées et violentes piochant dans le Thrash, le Death et le Hardcore, on peut difficilement faire plus agressif. Le festival ne s'y est pas trompé et en 5 minutes le chapiteau qui recouvre la Dave Mustage n'était que poussière.

AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Porté par un chanteur à la voix très puissante et à l'énergie débordante, AcoD ne m'a pourtant pas ému plus que ça. Ok ça jouait bien, l'échange avec le public était bon, mais c'était la troisième fois qu'on entendait ça avec Deserted Fear puis Hatesphere... La lassitude m'envahissait un peu, et je suis allé me prendre une bière pour me préparer à la fête avec les Real McKenzies.

AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
AcoD @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






The Real McKenzies_logo
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Place à la formation de Punk celtique The Real McKenzies ! Existe-t-il de faux McKenzies, des imposteurs ? Toujours est-il que ceux-là sont les fers de lances de la scène punk festive, et qu'à ce titre ils se devaient de mettre l'ambiance au Motocultor. Et bien sûr, ils l'ont fait. A 6 ou 7 sur la petite Supositor stage, les guitares et cornemuses des Real McKenzies ont fait danser les festivaliers pendant une cinquantaine de minutes.

The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

L'Ecosse et la Bretagne n'ont jamais été aussi proches qu'en ce jour (bien que le groupe soit canadien...). Dirigés par un Paul McKenzie très en forme et extrêmement sympathique, les larrons nous ont fait passer un bon moment mais très vite répétitif. Je décide de rester le temps de boire ma pinte, puis de filer voir Mantar qui m'intriguait.

The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Real McKenzies @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Mantar_logo
Mantar @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

La Supositor à quelques mètres derrière moi, j'entends un curieux bourdonnement qui semble venir des entrailles de la terre bretonne. Le bruit s'intensifie à mesure que je me rapproche de la Massey. Ah, ce n'est pas un problème de larsen, c'est bien Mantar. Etrange duo officiant dans un Doom qui s'inspire aussi bien du Black et même du Drone, je dois avouer avoir été conquis par Mantar.

Mantar @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Gagnant sans aucun doute le prix du concert le plus fort de tout le fest avec des basses d'une puissance ahurissante et franchement débile, on ne peut pas trop leur en vouloir tant cela colle bien à leur musique. Enfin, musique... Parlons plutôt d'orgie bruitiste tant les sons étaient distordus et forts. Placés dans une disposition assez originale puisque le batteur et le chanteur/guitariste/bassiste se faisaient face sur scène, cela n'a pas empêché le frontman de beaucoup parler au public, avec d'ailleurs beaucoup d'humour : « j'en vois dans le public qui ont des T-shirts Mantar... Franchement applaudissez-les car ils ont du courage de porter ça, ils sont vraiment moches nos t-shirts ! ».

Mantar @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Avec une seule guitare branchée simultanément sur 3 amplis dont 1 ampli basse,  Mantar déployait un son d'une lourdeur infinie, avec un chant crié et désespéré. La musique du groupe était en complet décalage avec leur attitude désinvolte, mais cela n'a pas dérangé outre mesure tant le spectacle était bon. Bon, mais éreintant.

Mantar @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Blues Pills_logo
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Ah, mais que vois-je ! Hérésie, blasphème, Blues Pills au Motocultor ? Que fait cette bande de hippies aux cheveux sales (notez le pléonasme) dans cet excellent festival de musique extrême ? Je me pose vraiment la question. Légitimement. Qu'est-ce qui a poussé Nuclear Blast à signer ce groupe ? Mystère. Toujours est-il que le géant allemand a eu le nez fin, tant le quatuor blues casse la baraque et semble faire l'unanimité partout où il passe. Etant moi-même assez friand de blues/rock, j'ai décidé de poser ma barquette de frites à 3 euros, mon sandwich à 5 euros et ma bière à 6 euros devant Blues Pills.

Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Grand bien m'en a fait ! Au milieu de tous ces blasts et de toutes ces guitares à la distorsion infernale (et surtout après l'expérience Mantar) on ne peut pas dire que la petite pause suédoise ne soit pas la bienvenue. Un show clairement plus orienté rock que metal, mais tout de même d'une excellente qualité. Je retiens surtout le charisme et la performance vocale d'Elin Larsson, qui a enchanté la Dave Mustage de sa voix soul. Le public m'a semblé très réceptif à la musique de Blues Pills et le groupe a reçu l'accueil qu'il méritait. A revoir au plus vite.

Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Blues Pills @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Dust Bolt_logo
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Après un repas chaud et un set de blues, me voilà reparti pour toute la nuit, direction la Supositor pour le concert de Dust Bolt. Groupe de Thrash old-school extrêmement classique, Dust Bolt a sorti l'artillerie lourde pour réveiller le Motocultor en pleine digestion. Du gros riff bien rapide, avec des solos très « slayeresques » chaotiques au possible. Le groupe est d'ailleurs très influencé par la bande à Tom Araya, mais aussi par celle d'un autre Tom qui officie lui chez Sodom...

Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Les meilleures références du Thrash 80's associées pour un résultat très énergique et d'une violence  rare, mais manquant trop d'originalité. Les bonhommes ont sué pour la foule, qui semblait d'ailleurs être aux anges ; mais pour moi, la magie n'a pas opéré. Depuis tout ce temps, non, je ne me suis pas remis de la claque Vektor. Hé oui, c'est ça le Thrash en 2017, faut se mettre à la page !

Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Dust Bolt @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






The New Roses_logo
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Je ne sais pas si c'est parce que je vieillis ou juste parce que mes goûts changent, mais je suis à peu près sûr que The New Roses m'aurait profondément ennuyé il y a un an. Le Hard Rock, ce n'est pas trop mon truc. Mais là... Je ne saurais dire ce qui a joué. Peut-être l'alternance entre des compositions énervées et d'autres plus posées ; peut-être des solos très savoureux joués à la perfection ; peut-être l'aisance et la justesse du chanteur ; peut-être le quinquagénaire complètement bourré qui dansait devant moi et ses potes, hilares, qui l'empêchaient de se vautrer dans la poussière.

The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Avec une voix empruntée à Bon Scott et des riffs plus inspirés par Slash, The New Roses possède là le combo Hard Rock parfait. Malgré une moyenne d'âge plus élevée que la moyenne (me dites pas que le Hard Rock n'est pas une musique de darons), le public était là et a apprécié chaque minute de cet excellent concert aux allures de rassemblement de bikers. Avec un son parfait et un très bon show lumière, toutes les conditions étaient réunies pour profiter de la musique  des New Roses.

The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The New Roses @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Ensiferum_logo
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

La voici, la voilà ! Après la première bonne surprise du fest, il fallait bien la première déception, apportée par le groupe de Folk  Metal Ensiferum. J'attendais les Finlandais depuis assez longtemps. J'avais toujours eu de très bons retours de leurs concerts et j'aime une bonne partie de leur discographie, hormis "One Man Army", dernier album en date. Et, devinez quoi, ce concert était le tout dernier de leur tournée dédiée à la promo de ce fameux "One Man Army".

Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Le tout dernier. La toute dernière date. Hé bin du coup, on en a bouffé de cet album insipide ! Une bonne moitié de la set-list lui a été consacré. Comment prendre son pied devant des compositions aussi moyennes ? Le choix des morceaux était pour moi le plus gros défaut de ce set. Hormis un In my Sword I Trust qui aura mis tout le monde d'accord, le set manquait de classiques. Où était Victory Song ? Vous osez venir en festival sans jouer Victory Song ? Mais vous êtes complètement fous ! Je n'attendais que ça !

Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Mais bref, passons, s'il n'y avait que ça. Sonorisés d'une piètre façon, Ensiferum avaient beau y mettre tous les efforts du monde, on n'y comprenait rien. Les guitares étaient trop fortes et pas assez en même temps, le chant complètement absent, la batterie surcompressée... Il a fallu attendre une bonne demi-heure avant que la bouillie sonore ne s'éclaircisse. Et même là, impossible de profiter à cause de celui qui va devenir le comic relief de cette édition du Motocultor, le gage de médiocrité, j'ai nommé... le régisseur lumières fou de la Dave Mustage. Pendant une heure, j'ai eu l'impression que le gars découvrait comment fonctionnait la GrandMa 2 en oubliant toute notion de rythme. Des couleurs complètement aléatoires, des flashes dans tous les sens, des mouvements de projecteurs automatiques sans queue ni tête... Et bien sûr, ce n'est pas le seul concert que cet homme gâchera durant ce festival.

Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Outre toutes ces déconvenues, il faut reconnaître que Ensiferum ont très bien joué et sont très sympathiques. La fosse, quant à elle, était au bord de l'explosion et est restée en effervescence depuis la première jusqu'à la dernière note. Notons aussi que la nouvelle membre du groupe, à l'accordéon, s'occupe des parties en chant clair féminin de la plus belle des façons. Il est donc d'autant plus dommage que le travail du groupe ait été gâché par une technique à la ramasse et une set-list médiocre. Un petit pincement au cœur, mais j'essaierais tout de même de les revoir lors d'une future tournée pour ne pas rester sur une note aussi amère.

Ensiferum @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Benighted_logo
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Ce passage sera court, car je n'ai pas trop de souvenir du set de Benighted. Ayant passé une heure dans la fosse, je n'ai que des flashes de wall of death, de pogos, de cris sauvages et de circle pits. Je me souviens de la bonne humeur de Julien Truchand. Je me souviens de beaucoup de morceaux du dernier album, ce qui tombe très bien (ceux qui ont lu ma chronique de "Necrobreed" savent de quoi je parle. Ceux qui ne l'ont pas lue, qu'est-ce que vous attendez ?). Je me souviens de Slut, de Collapse et de Let the Blood Spill Between my Broken Teeth.

Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Je ne sais plus combien de fois j'ai vu Benighted, peut-être 5, 6 ou même 7 fois. Et pourtant, j'y retourne à chaque fois. Comme pour un set de Dying Fetus, la quantité de violence déployée dans 50 minutes de Benighted suffit à me vider de tout ce qu'il y a de mauvais en moi. C'est la catharsis ultime. Je dois avoir l'air d'un imbécile avec ma langue pendante et mes yeux exorbités, à crier de tous mes poumons le refrain : « NEEEE-CROOOO-BREEEEED ! J'AI BESOIN DE TES GERMES ! » mais je m'en fous. Benighted, ça fait un bien fou, avec d'excellents riffs et le retour de Kevin Foley derrière les fûts. Jamais déçu, toujours sorti du pit avec le sourire et la nuque douloureuse.

Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Benighted @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017


Set-list Benighted :

1) Reptilian
2) Reeks of Darknened Zoopsia
3) Let the Blood Spill Between my Broken Teeth
4) Collapse
5) Slut
6) X2Y
7) Noise
8) Necrobreed
9) Forgive me Father
10) Hostile
11) Asylum Cave
12) Experience your Flesh






Candlemass_logo
Candlemass @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Candlemass @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Candlemass @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Bloodbath_logo
Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

AVERTISSEMENT ! Si vous êtes fan de Nick Holmes, passez tout de suite au groupe suivant. Si vous décidez de lire ce qui suit malgré tout, je vous demanderai d'être sympa et de ne pas m'envoyer trop de lettres piégées car le syndic de mon immeuble en a marre de changer ma boîte aux lettres.

Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Bloodbath c'est un de mes gros coups de cœur en matière de Death revival. Je trouve les compositions formidables, pleines de groove et de crasse, et le chant de Mikael Akerfeldt complètant parfaitement le tableau. Même "Nightmares made Flesh" où Tägtgren remplace Akerfeldt est excellent. J'écoute souvent Bloodbath et je chante, je connais les morceaux par cœur. Et puis, 2012, l'annonce du départ de Mikael : argh, quelle tristesse dans mon petit cœur de vingtenaire. Bloodbath tombe à l'abandon. Et en 2014, l'annonce d'un nouveau chanteur. Le groupe fait mariner quelques temps avant de révéler le nom de Nick Holmes, que je ne connaissais pas à l'époque. Puis sort "Grand Morbid Funeral" enregistré avec le nouveau vocaliste. Je n'ai pas de mots pour décrire ma déception. Holmes réussissait l'exploit d'être constamment à bout de souffle même en studio. Là où Tägtgren explosait le micro sur "Nightmares made Flesh", Holmes souffre d'un manque de puissance qui fait peine à entendre. Et sur scène, c'est encore pire.

Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Alors que je ne supportais pas les chansons sur "Grand Morbid Funeral" il faut reconnaître qu'elles passent bien en live. Le groupe déploie une superbe puissance et une classe sans pareille. Gros, gros coup de cœur pour la performance d’Axenrot dont le jeu de batterie m'impressionne énormément, tant dans le groove que dans la précision. Les guitares étaient réglées sur le gros son suédois, d'ailleurs pas tout à fait adapté aux concerts, mais ça fait partie du jeu. Bref, instrumentalement c'était parfait et on a eu droit à tous les albums sauf "The Fathomless Mastery", et même une compo de l'excellent EP "Unblessing the Purity" avec Weak Aside. Mais Nick Holmes Aucun charisme, aucun souffle. L'horrible tableau que la musique de Bloodbath peint, le chanteur l'efface en 2 phrases de sa voix anémique. Une frustration grandissante alimentée par une nouvelle prestation de cet affreux régisseur lumière qui s'est dit : « tiens, un peu de vert et de rose sur Bloodbath, ça va le faire ».

Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Très mitigé donc pour les Suédois dont j'ai adoré la musique et je reconnais le talent, mais un concert foutu en l'air par un seul homme en soutane.

Bloodbath @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






The Great Old Ones_logo
The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Minuit, le 18 août 2017. La nuit est noire, le ciel dégagé. La petite scène du Motocultor est sous les étoiles qui semblent briller plus que de raison. Les astres brûlent et témoignent de la présence divine des Grands Anciens. Voir The Great Old Ones à cette heure-ci était inespéré. Alors que l'année passée, Regarde les Hommes Tomber avaient dû se contenter d'un passage de 40 minutes à 13h30, les nouveaux protégés de Season of Mist ont droit à un vrai créneau. Tant mieux pour eux, tant mieux pour nous.

The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Deuxième concert des Bordelais pour ma part, deuxième grosse claque. Quelques petits éléments scéniques ont agrémenté le concert (comme une tête de Cthulhu en acier, parfois éclairée pour un effet des plus réussis) en plus d'une conduite lumière excellente. Le son quant à lui a mis un peu de temps à se mettre en place, mais a finalement permis de profiter pleinement de l'univers sombre de The Great Old Ones. Avec un set largement axé sur "EOD: A Tale of Dark Legacy", dernier album en date dont vous trouverez la chronique sur le webzine, le quintet a pu étaler largement son talent pendant soixante magnifique minutes passées bien trop vite.

The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Des ambiances pesantes, effrayantes, distillées par des parties de guitares complexes et vivantes, de l'épaisseur d'un blizzard arctique. Une batterie très propre et carrée rythmait le tout, avec des blasts grandioses et un jeu de double-pédale à la hauteur du reste. Les trois sorties de The Great Old Ones ont été représentées avec un choix de morceaux des plus pertinents, qui a fait ressortir la cohérence entre ces albums mais aussi l'évolution qu'a subi la musique des adorateurs de Lovecraft.

The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Un très, très beau moment passé en la compagnie de The Great Old Ones qui se rapproche clairement du titre de meilleur groupe de Black de l'hexagone.

The Great Old Ones @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Atari Teenage Riot_logo
Atari Teenage Riot @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Atari Teenage Riot @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Atari Teenage Riot @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017
Atari Teenage Riot @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017






Opeth_logo
Opeth @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Et pour clôturer cette première bonne journée du Motocultor 2017, quoi de mieux que les maîtres du Prog, Opeth ? Dire que je mourais d'envie de les revoir est un euphémisme : clairement laissé sur ma faim suite au concert "Heritage" "Pale Communion" de l'édition 2015, je ne désirais qu'entendre à nouveau le growl si caractéristique d’Akerfeldt (que je vénère un peu, vous l'aurez compris). Une grosse heure de concert, soit 3 morceaux d'Opeth (j'exagère à peine) alors que le groupe possède une discographie pleine de joyaux qu'il serait tellement dommage d'oublier !

Opeth @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Début du voyage avec le morceau éponyme de "Sorceress" sorti il y a presque un an, qui passe très bien le cap de la scène. Que du chant clair, certes, mais des guitares bien épaisses et des riffs bien plus metal que ceux de la période Rock Prog chiante d'Opeth. Bon, le dernier album étant sorti y'a pas si longtemps, on devait s'attendre à au moins un morceau. Le suivant allait me dire si j'allais me coucher ou pas. Et les premières notes de Ghost of Perdition résonnent. AH ! Quel bonheur ! Oui, Opeth qui laisse enfin parler son potentiel ! S'en sont suivis 4 autres excellents morceaux avec une transition exquise entre Cusp of Eternity et Heir Apparent qui a vraiment failli me faire mouiller mon pantalon.

Opeth @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

L'entité Opeth domine la scène Metal Prog depuis un moment et on sait pourquoi. Des musiciens on ne peut plus à l'aise, des morceaux d'une beauté flagrante et ce mélange parfait entre riffs Death metal et doux arpèges presque Pop. Comme à son habitude, Mikael monopolise l'attention et laisse parler son ego en faisant référence à Bloodbath qui jouait juste avant sur la même scène. Bravo d'ailleurs encore une fois à Axenrot qui a assuré les deux sets sans avoir l'air de fatiguer le moins du monde. Avec un son parfait et un beau show light, Opeth met toutes les chances de son côté. Les voix sont justes, y compris les harmonies et les solos irréprochables.

Opeth @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017

Avec ses textes et sa musique, Opeth nous a pris par la main et emmené dans un monde gris et humide, où le soleil ne perce pas souvent à travers les nuages. Parfois même, la tempête fait rage et lorsqu'on aperçoit enfin un petit rayon de soleil, c'est pour être sûr que la pluie nous trempera mieux à la prochaine averse. Mais on sait pourquoi on signe devant Opeth, et on ferme les yeux pour se laisser porter.


Hélas, il y a une fin à tout, et le set s'est achevé sur le (trop) long titre Deliverance qui occupa à lui seul 13 minutes. Avec un seul morceau de "Pale Communion" je dois dire que je ne suis pas déçu le moins du monde par la set-list qui compte 6 albums du groupe sur 15 ans de carrière. Certes, leurs plus vieilles sorties ont été oubliées ; mais qu'importe, j'ai eu ce que je voulais. Et c'était formidable.

Opeth @Motocultor Festival 2017, Saint-Nolff 18/08/2017


Set-list Opeth :

1) Sorceress
2) Ghost of Perdition
3) Cusp of Eternity
4) Heir Apparent
5) The Drapery Falls
6) Deliverance



Septembre 2017,
Rédigé par Inquisitor
et photos déposées par Guillaume Guyot.



Psychopathia Melomania tient particulièrement à remercier Guillaume Guyot pour avoir collaboré avec notre webzine et à toute l'équipe du Motocultor Festival pour cette édition 2017.




Motocultor Festival 2017 @Saint-Nolff 18, 19 & 20/08/2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...