samedi 21 mai 2011

Katatonia - Live Paris (08/05/2011)



Katatonia

Tonight's Music…

(par Metallic)




Special 20Th Anniversary Shows - Last Fair Day Gone Night 2011
Moment : 08/05/11.
Lieu : L'Alhambra (Paris 10ème).



Il devient coutume depuis un an pour les groupes de faire une tournée anniversaire pour fêter une ou deux décennies d'existence ou tout simplement les dix ou vingt ans de la sortie d'un album marquant dans leur carrière musicale.

Les exemples les plus marquants sont Opeth, Anathema et dernièrement Paradise Lost. Ce soir, c'est au tour du groupe suédois Katatonia de nous proposer une soirée anniversaire pour les dix ans de l'album Last Fair Deal Gone Down sorti en 2001 chez Peaceville Records.

Et ce n'est que la première partie de la soirée car la deuxième partie est un best of de morceaux retraçant la carrière du groupe suédois. Tout un programme en perspective !




I. Entrée en scène...

Katatonia joue ce soir à l'Alhambra, une salle parisienne dans le 10ème arrondissement. C'est l'avant dernière date de cette tournée spéciale avant celle de la Grèce, qui en comptait au total 6.

J'arrive dans une rue calme de Paris, ce qui change et je ne suis jamais venu voir un groupe jouer à l'Alhambra. Les gens ont déjà commencé à entrer. J'ai vraiment du mal à croire qu'un groupe va se produire ce soir dans cette salle car la décoration est très simpliste. Une fois le hall d'entrée passé, un deuxième hall se présente à moi avec un escalier qui nous amène au défouloir des fumeurs et une porte donnant accès à la salle. Dans ce dernier hall, à gauche le merchandising qui est assez fourni et à droite un stand de fortune faisant office de Snack Bar. Détail : la bière qui est servie est immonde et à un prix élevé.

Une fois dans la salle de concert à proprement dite, je remarque que la décoration est toujours aussi pauvre, une grande scène large et profonde puis derrière moi, juste une pièce sans artifices et un balcon où se trouve la sono et un accès surement réservé au VIP. D'ailleurs pour information des places VIP étaient vendues 109€.

La salle se remplie au fur et à mesure mais ce soir celle-ci ne sera pas pleine. Le groupe est moins connu qu'un Paradise Lost par exemple. Ça ne me dérange pas du tout et surtout exit les pogos. La musique ne s'y prête pas de toute manière.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011




II. Album anniversaire...

Le groupe Katatonia se fait attendre avec des réglages timides, qui paraissent inutiles faisant penser surtout que les membres ne sont pas prêts.

Enfin ils arrivent chacun leur tour sur scène et en premier Daniel Liljekvist le batteur, comme souvent ça peut l'être lors d'un concert, puis suivis de ses compatriotes. La foule est en délire et excitée. Le groupe suédois rentre dans le vif du sujet pour nous offrir une heure de musique pendant laquelle ils nous jouent intégralement leur album Last Fair Deal Gone Down.

Chaque morceau va défilé ainsi sans peu de temps mort car le groupe ne communique pas beaucoup avec son public et encore moins le chanteur Jonas, très introverti comme on peut le constater tout le long de cette soirée.

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Les onze titres de l'album vont être joués à la perfection et le son de la salle y est pour beaucoup car j'arrive à distinguer clairement chaque instrument, la voix du chanteur et les backings vocaux ainsi que les samples de claviers. Et d'ailleurs quel dommage de ne pas voir jouer un claviériste mais ça ne sera pas du tout un frein à la musique dépressive de Katatonia, tout est parfaitement en place. Les lumières et la disposition de la salle mettent vraiment en valeur les musiciens et la musique du groupe. La lumière n'est ni imposante ni extravagante, juste intimiste et équilibrée. Elle est soit bleue, rouge ou verte puis parfois nuancée. Ce qui nous plonge dans l'univers psychiatrique et catatonique du groupe.

Tous les membres ne sont pas statiques comme peut l'être le chanteur car ceux qui font le show à leur manière ce soir sont Sodomizer le guitariste live officiant également dans le groupe Bloodbath et qui n'arrêtera pas de faire le doux dingue au point de se prendre amicalement des bouteilles dans la figure par ses confrères.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Il y a également le fameux guitariste Blakkheim qui officie aussi dans le groupe Bloodbath. Mais à mes yeux il est surtout l'ex-Diabolical Masquerade puis dans une moindre importance un ex-Bewitched. Il maitrise parfaitement sa guitare et les envolées de celle-ci. Ses backings vocaux ne sont pas négligeables car ils apportent une touche mélodique là où dans certaines chansons Jonas utilise sa voix Death. Quand la douceur se marie avec la brutalité...


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Le bassiste Niklas qui est un musicien de session live est un peu statique et en retrait mais n'est pas en reste au niveau maitrise de son instrument.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Je suis plus impressionné par le batteur Daniel derrière sa grande batterie, il a l'air de bien s'éclater et il se donne à fond.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Mais pour moi la caractéristique principale du groupe c'est cette voix dépressive à souhait, ce timbre qu'a Jonas. Il a une voix unique avec sa propre personnalité. Il vit la musique complètement caché derrière sa chevelure mais ça s'accorde parfaitement avec la musique du groupe.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Voilà, je vous ai présenté succinctement chaque membre du line-up actuel du groupe Katatonia.

Je ne vous détaillerai pas chaque morceau de l'album entier joué ce soir Last Fair Deal Gone Down mais je vais plutôt vous faire partager les quelques vidéos que j'ai prise ce soir et vous vous rendrez compte par vous-même de la qualité de la prestation donnée ce soir par le groupe de Stockholm.










En conclusion de cette première partie, même si l'album de 2001 Last Fair Deal Gone Down n'est pas mon album préféré face à un album comme peut l'être Brave Murder Day, je dois avouer que Katatonia nous démontre ce qu'il a dans le ventre. La livraison de cet album sur scène est parfaite et nous prouve que Katatonia est un grand groupe qui nous a toujours proposé de la qualité avec sa touche personnelle et qu'il sait l'exprimer sur scène.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011





III. Voyage dans le passé...

Après une pause bien méritée d'une vingtaine de minutes et d'un changement de place pour avoir un autre angle de vues de la scène, les membres de Katatonia reviennent gonflés à bloc pour nous faire voyager sur leur longue carrière avec 10 titres et 2 titres supplémentaires pour le rappel.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Ils démarrent immédiatement avec leur meilleur morceau pour moi, celui le plus représentatif de leur période Doom/Death, j'ai nommé "Brave".




10 minutes de pur plaisir où l'émotion est palpable. Ce morceau est magique et transcendant, les lumières sont superbes et chaque membre est dans son univers, concentré. Enfin sauf Sodomizer qui ne tient pas en place, allant à chaque coin de la scène et passant même derrière le batteur. Et que dire de Jonas et son fameux tee-shirt mis à l'envers, troué et usé. Le tout retranscrit parfaitement l'émotion dégagée par Katatonia et cet état catatonique.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Après ce morceau tiré de l'album Brave Murder Day (1996), nous partons à l'opposé de leur carrière avec le morceau "Nephilim" tiré du dernier album en date de 2009 Night Is The New Day, album résolument plus rock, fini les voix Death mais la musique est toujours aussi dépressive. Du Depressive Rock alors ! Ils nous joueront 4 titres supplémentaires provenant du dernier album : "The Promise of Deceit", "The Longest Year", "New Night" et "Forsaker" dernière chanson en rappel.


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Nous aurons sinon au moins un morceau de chacun de leurs albums sauf du tout premier Dance of December Souls sorti en 1993 et de Viva Emptiness sorti lui en 2003. Dans le désordre, ils joueront "I Break" de Discouraged Ones (1998), "My Twin" et "July" de l'album The Great Cold Distance (2006).




"July" comme vous pouvez le remarquer est une chanson très dynamique et accrocheuse. Chaque membre est dans le rythme et c'est une chanson résolument rock.

Après c'est au tour de la chanson "Right Into the Bliss" de l'album Tonight's Decision (1999) et ensuite "Wait Outside" de la compilation The Black Sessions (2005) puis pour finir "Dissolving Bonds" en rappel que vous pouvez trouver sur leur single My Twin (2006).

Je regrette bien que d'autres morceaux n'aient pas été joués vu leur longue carrière mais je ne vais pas me plaindre d'avantage vu l'excellente deuxième partie qu'ils nous ont proposé avec deux titres en rappel. Je suis comblé !


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011





IV. Conclusion dépressive...

En conclusion de cette soirée exclusive auprès de Katatonia, je dois dire que j'en ai eu pour mon argent et bien d'avantage. Le groupe ne s'est pas moqué de son public en nous offrant un double concert d'une durée d'environ 2h30 d'une qualité au-delà de mes espérances et l'Alhambra y est pour beaucoup avec le son et les lumières proposées. Comme quoi la décoration d'une salle ne fait pas tout... Mais ce qui fait que cette soirée était magique, ce sont les émotions que les membres du groupe transmettaient au public qui reste conquit et subjugué jusqu'à la dernière note jouée. La musique de Katatonia est envoûtante et superbe, rock et metal, doom et dépressive. Les textes et l'entité que le groupe représente se marient à merveille avec la musique. Celui-ci arrive à retranscrire parfaitement cette forme de schizophrénie par des périodes calmes et passives dans le chant, alternant avec des guitares très rythmiques et spontanées. Katatonia a crée son propre univers et même après une décennie et plus, arrive à nous le faire partager comme ce soir... un somptueux cadeau.

Merci d'exister Katatonia...


Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011

Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011


Set-list Katatonia :


Set 1 :

1) Dispossession
2) Chrome
3) We Must Bury You
4) Teargas
5) I Transpire
6) Tonight's Music
7) Clean Today
8) The Future Of Speech
9) Passing Bird
10) Sweet Nurse
11) Don't Tell a Soul
Set 2 :

12) Brave
13) Nephilim
14) My Twin
15) I Break
16) Right Into the Bliss
17) The Promise of Deceit
18) Wait Outside
19) The Longest Year
20) July
21) New Night



Encore :

22) Dissolving Bonds
23) Forsaker



Mai 2011,
Rédigé par Metallic.



Katatonia @ L'Alhambra, Paris 08/05/2011



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...