mardi 23 janvier 2018

Testament + Annihilator + Death Angel - Live Ramonville (décembre 2017)



Testament / Annihilator / Death Angel

...

(par Inquisitor)



"Brotherhood of the Snake" European campaign 2017
Moment : 03/12/17.
Lieu : Le Bikini (Ramonville-Saint-Agne, 31).


Testament + Annihilator + Death Angel @Le Bikini, Toulouse 03/12/2017


De retour au Bikini en cette glaciale soirée d'automne pour une très belle affiche Thrash nord-américaine avec en première partie les Californiens de Death Angel, suivis des Canadiens Annihilator avant de finir en beauté devant Testament qui font encore la promotion de leur bébé sorti il y a plus d'un an, "Brotherhood of the Snake". Merci beaucoup au webzine, Valérie Reux de Nuclear Blast et à Live Nationpoure m'avoir donné la possibilité de couvrir cette date.

Mais, comme tout chroniqueur qui se respecte (et français de surcroit), je me dois de grogner. Ayant vu sur l'événement Facebook et sur les billets que le début du concert était à 20h, j'ai ramené mes fesses vers 19h50 histoire de ne rien rater. Quelle surprise j'ai eu de trouver Death Angel en plein milieu de leur set ! Il apparaît d'ailleurs que je n'ai pas été le seul à avoir été mal informé, puisque j'ai trouvé pas mal de messages de la part de spectateurs mécontents. Enfin bref.

vendredi 19 janvier 2018

Nydvind – "Tetramental I – Seas of Oblivion" (2018)


(Par Vlad Tepes)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
19 janvier 2018 LP Malpermesita Records Nordic Heathen Metal France


Nydvind – Tetramental I – Seas of Oblivion (2018)
Track-list :

1) Plying the Oars (intro)
2) Sailing Towards the Unknown
3) Skywrath
4) Till the Moon Drowns
5) Sea of Thalardh
6) The Dweller of the Deep
7) Through Primeval Waters
8) Unveiling a New Earth




Nydvind (promo shoot)


Line-up de l'album :

Eric Tabourier : Batterie.
Richard Loudin : Vocaux,
guitares (lead/rythmique/acoustique).
Nesh : Basse,
guitares (lead/rythmique/acoustique), bouzouki.

Membres additionnels :

Krön : Cris de rameurs.
Drak : Cris de rameurs.






2018 voit l’éclosion du troisième opus de nos très chers Nydvind – tant attendu je dois bien l’avouer – huit années après leur dernier effort (sept si nous nous basons sur le split avec Bornholm). Car Nydvind fait partie de ces groupes qui ne cèdent nullement à la pression environnante, se focalisant strictement sur leur propre rythme de maturation. Ainsi la démarche est qualitative et se situe bien loin de la production quasi industrielle de certains groupes, notamment dans le large spectre de ce nous pourrions appeler "pagan metal". Ceci étant dit, nous ne boudons pas notre plaisir de découvrir (enfin !) "Seas of Oblivion", premier volet de la tétralogie consacrée aux 4 éléments, consacré ici à la thématique de l’eau. Souvenez-vous, nous avions été les premiers à vous révéler ce très ambitieux projet lors d’une interview-fleuve de juin 2013 (dont voici la première partie) dans laquelle les Nydvind levaient le voile sur leur démarche :




mardi 9 janvier 2018

Interview Jason Mendonça (Akercocke) - Août 2017


Akercocke_logo



Une conversation avec Jason Mendonça…
(Akercocke)


(par Vlad Tepes & Guy)



Akercocke


Click here for English Version :
Version anglaise/english version


10 ans que nous attendions cela, 10 longues et interminables années ! Enfin Akercocke marque en cette année 2017 son grand retour avec un opus qui a su une fois de plus surprendre son auditoire, "Renaissance in Extremis", paru le 25 août dernier via Peaceville Records.

Une dizaine de jours avant cette infernale date, nous nous sommes longuement entretenus avec le vocaliste et guitariste d’Akercocke, Jason Mendonça. Nous avons tenté de percer quelques mystères au sujet de ce nouvel opus ainsi que foule d’autres concernant l’ensemble de leur passionnant parcours. C’est donc avec curiosité et humour que nous avons abordé ce grand Mr, vous offrant ici une longue conversation… 


dimanche 17 décembre 2017

Ignis Haereticum - "Autocognition of Light" (2017)


(Par Inquisitor)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
1er décembre 2017 LP Goathorned Productions Black Metal Colombie


Ignis Haereticum - Autocognition of Light (2017)
Track-list :

1) Glorious Wounds  YouTube
2) Atonement of the Faithful
3) Mors Mystica
4) Ekstasis
5) Lifting the Veil  YouTube
6) Autocognition of Light




Line-up de l'album :

Fr. M.H. DCXVI : Basse, paroles.
Fr. D.M : Chant, guitares.
? : Batterie.
Membres additionnels :

Aucun.




Cette année 2017 aura été particulièrement riche en sorties Black Metal de qualité : Aosoth, Merrimack, The Great Old Ones, Asagraum, Bestia Arcana et j'en passe. Difficile pour un groupe émergent tel qu’Ignis Haereticum de se trouver une place sur une scène déjà riche et en pleine effervescence. Le trio, actif depuis 2004 mais ayant changé de nom en 2007 (anciennement Demogorgon), n'a sorti qu'un EP, un single, un split et finalement un album en 2014 intitulé "Luciferian Gnosis". L'année suivante, le batteur quitte le groupe pour raisons personnelles et Ignis Haereticum devient un duo. Ce nouvel album, "Autocognition of Light", a été enregistré avec un batteur de session à l'identité inconnue.

Ignis Haereticum

lundi 4 décembre 2017

Azziard - "Liber Primus - Metempsychose" (2017)


(Par Metallic)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
8 décembre 2017 LP Malpermesita Records Black/Death France (Paris)


Azziard - Liber Primus - Metempsychose (2017)
Track-list :

1) Premier jour  YouTube
2) L'Enfer  YouTube
3) L'Anachorète, Dies  YouTube
4) Ascension  YouTube
5) Le meurtre du héro  YouTube
6) Second jour  YouTube
7) Archétype  YouTube
8) Unus Mundus  YouTube
9) Psyché  YouTube
10) Le Sacrifice  YouTube




Line-up de l'album :

A.S.A : Chant.
Nesh : Guitare, basse, synthés et samples.
Anderswo : Batterie.
Gorgeist : Guitare.



Membres additionnels :

Julien Truchan (Benighted) :
Vocaux additionnels (sur Archétype).
Psycho (Antilife, Hats Barn) :
Vocaux additionnels
(sur Le Meutre du Héro et Le Sacrifice).


Comme je le dis souvent, la scène française n’a jamais été aussi riche et intéressante depuis ces dernières années. Et même s’il est impossible de tout écouter et découvrir, il est important de prendre le temps et d’accorder un intérêt plus soutenu pour une certaine niche de groupes. Azziard fait partie de celle-ci.

Découvert surtout avec leur deuxième album "Vésanie" sorti en février 2014 sur le label Mortis Humanae Productions, où nous plongions dans l’enfer de la première guerre mondiale, tout comme dans leur premier méfait "1916" sorti en mars 2009 sur Obscur Noise. Le groupe de Black/Death est enfin de retour mais avec un tout nouveau line-up composé de quatre anciens membres de The Negation et d’anciens membres d’Insain et End of Mankind entre autres.

Après avoir exploré l’univers de la première guerre mondiale afin de critiquer notre société sclérosée et infectée par les mêmes maux qu’il y a plus de 100 ans, Azziard arbore désormais un nouveau concept dans une ligne bien plus radicale. Celui-ci est basé sur les œuvres de Carl Gustav Jung (1875–1961, psychiatre suisse, fondateur de la psychologie analytique et pionnier de la psychologie des profondeurs, penseur influent…) et les instincts sombres et profonds de l'espèce humaine. Ce concept-album explore la complexité de la psyché humaine et ses aspects métaphysiques, les archétypes de l'inconscient collectif et le processus d'individualisation de la société qui explique la décadence de la civilisation.

L'homme a une partie fondamentalement mauvaise qui ne demande qu'à s'exprimer.

mercredi 29 novembre 2017

Karne - "Symposium of Torments" (2017)


(Par Metallic)


Parution : Format : Label : Univers : Pays :
29 avril 2017 LP Epictural Production Black Metal France
(Grand-Est)


Karne - Symposium of Torments (2017)
Track-list :

1) False King Coronation  YouTube
2) Pyre of Disloyalty
3) Waltz in the Shade
4) Enlightenment of the Flayed
5) Sempiternal Shackles of Savagery
6) Ave Patria, Morituri Te Salutant  YouTube
7) Desire Achievment
8) As Below so Above
9) The Price of Faith
10) Among the Void




Line-up de l'album :

Apathy : Chant.
Bael : Batterie, artwork.
Raido : Guitare.
H.K.A : Guitare.


Membres additionnels :

Aucun.





Etant un fervent admirateur du magazine papier Metallian depuis ses débuts en français et même un peu avant avec les numéros en anglais, j’en ai découvert des groupes, surtout au début. Oui c’était dans les années 90 et un peu les années 2000. Avec le temps bien moindre – forcément avec l’avènement d’Internet – mais j’arrivais toujours à tirer mon épingle du jeu pour découvrir des groupes que je ne connaissais pas encore. Je suis tellement assoiffé de découvertes que je me suis tout de même étonné dans le numéro 101 à découvrir sur la compilation CD un groupe qui m’interpella dès la première écoute. Forcément un groupe de Metal extrême comme dans les premiers numéros des Metal Explosion et je dirai même du Black Metal. Je crois pouvoir dire que c’est mon style de prédilection avec le Death Metal et le Doom/Death.

Alors quel est ce groupe qui a su autant attirer mon ouïe impatiente ? Il s’agit d’un groupe français que je n’avais jamais entendu parler et écouté auparavant. Il est originaire de Lorraine dans la ville de Nancy et est maintenant dans le Grand-Est, il s'agit du groupe Karne avec des membres de Malevolentia, Heimsgard, Ferriterium et ex-Myrkvid.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...